dimanche 14 janvier 2018

A propos de la marche du MAK à Tizi Ouzou : précisions d'Arezki Aït Larbi

Dans le compte rendu de la marche du MAK à Tizi Ouzou (El Watan du 13 janvier 2018, page 5), il est écrit : «Dans la foule, nous avons remarqué la présence d'étudiants, d'animateurs associatifs et de militants de la cause berbère comme Arezki Aït Larbi, détenu des événements d'Avril 80.» Je voudrais préciser que je n'étais pas «dans la foule», mais en marge de la manifestation que je suis allé couvrir pour La Libre Belgique. Je rappelle qu'au-delà de mes convictions et de mes engagements politiques que j'ai toujours assumés au grand jour, je suis journaliste, correspondant de plusieurs publications étrangères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire