samedi 20 janvier 2018

10 morts depuis le début de l'hiver

Il y a quelques jours seulement, le ministère de la Santé annonçait le décès d’une seule personne suite aux complications de la grippe saisonnière ; il revient aujourd’hui en donnant de nouvelles statistiques. Selon le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au sein de ce ministère, Djamel Fourar, il y aurait pas moins de 10 personnes décédées suite à une forme sévère de grippe saisonnière. Ce premier bilan concerne la période allant du début de l’hiver au 15 du mois en cours. Dans le détail, M. Fourar explique que la moitié de ces décès a été enregistrée dans la wilaya d’Alger. Il s’agit en fait de deux femmes enceintes et de trois personnes ne présentant aucun problème de santé précis. Les cinq autres sont recensés dans les wilayas de Blida, Tipasa, Oran et Souk Ahras. Concernant Blida, il s’agit d’un patient atteint d’insuffisance rénale et d’un autre souffrant d’obésité. Selon le même responsable, il y aurait également 57 autres personnes atteintes de grippe et qui présentent des complications sévères. Le dernier cas a été enregistré jeudi dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Il s'agit d'un quadragénaire diabétique qui a été admis à l'établissement public hospitalier de Medjana (Bordj Bou Arréridj), avant d'être transféré au service de réanimation du CHU de Sétif pour des soins intensifs. Rappelons qu'il y a à peine deux semaines, une grande polémique était née sur les réseaux sociaux et les médias, tous types confondus, quant à cette grippe. La suspicion de la propagation du virus H1N1, plus connu sous le nom de grippe porcine, a attisé les craintes. Le ministère avait à ce moment-là annoncé le décès d’une seule et unique personne et l’atteinte d’une cinquantaine d'autres de grippe sévère. Le ministère de tutelle a nié la présence de toute propagation de la grippe porcine en qualifiant les déclarations de certains médias de pure intox. Slim Belkessam, directeur de la communication au ministère de la Santé, avait bien expliqué que depuis 3 ans, la grippe est constituée de 3 virus, dont le H1N1. Ils sont pris en charge par le vaccin dont la campagne est toujours en vigueur. Il avait également signalé que le vaccin antigrippal disponible et gratuit a fait que la campagne de vaccination a été un grand succès. Preuves chiffrées à l’appui, il avait annoncé que 1,8 million de personnes, dont essentiellement des femmes enceintes, des personnes âgées et ou atteintes de maladies chroniques, ont été vaccinées et que 80% des quantités mobilisées pour cette campagne ont été épuisés. Signalons enfin que le ministère réactive chaque année, notamment durant les mois du pic de cette maladie, à savoir janvier et février, le dispositif de veille. Des services de référence sont préparés à prendre en charge tout patient souffrant de complications de la grippe saisonnière.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire