jeudi 7 décembre 2017

Signature d’accords dans le cadre de la réunion du CIHN

Il est attendu, lors de cette rencontre, la signature de plusieurs accords dans les domaines économique, pharmaceutique, universitaire, professionnel et culturel. Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, sera aujourd’hui dans la capitale française afin de coprésider avec le Premier ministre français, Edouard Philippe, la quatrième réunion du Comité interministériel de haut niveau (CIHN) algéro-français. Le déplacement du chef de l’Exécutif en France intervient au lendemain de la visite du président français Emmanuel Macron en Algérie. Cette session, qui se déroulera en une journée, verra le renforcement du partenariat économique et l’identification de nouvelles perspectives d’investissement. Il est attendu, justement, la signature de plusieurs accords dans les domaines économique, pharmaceutique, universitaire, professionnel et culturel. Les membres des deux délégations devront également arrêter le nouveau Document cadre de partenariat (DCP) pour les années 2018-2022, dont le dernier (2013-2017) arrive à son terme. Ce dernier, signé lors de la visite d’Etat du président François Hollande en décembre 2012, avait défini les grands axes de coopération, tels que le renforcement du capital humain, le développement économique et durable, la bonne gouvernance, la modernisation du secteur public et le renforcement de la coopération décentralisée. Selon nos sources, la réunion du CIHN est aussi une opportunité pour les deux pays de mettre en perspective d’autres projets de coopération qui seront, quant à eux, à l’ordre du jour de la prochaine visite d’Etat en Algérie du président français, qui devrait intervenir normalement au courant du premier trimestre de l’année prochaine. Le CIHN est un instrument de pilotage du partenariat d’exception mis en place à la faveur de la Déclaration d’Alger sur l’amitié et la coopération entre l’Algérie et la France, signée en décembre 2012, à l’issue de la visite du président français François Hollande en Algérie. La première session tenue à Alger en décembre 2013 a été couronnée par la signature de neuf accords de coopération, alors que la deuxième s’est déroulée à Paris en décembre 2014. La présente session du CIHN intervient moins d`un mois après la tenue à Alger de la quatrième réunion du Comité mixte économique franco-algérien (Comefa). Dans ce sens, l’Algérie et la France ont signé trois accords de partenariat et de coopération économiques, liés aux secteurs de l’industrie automobile, l’agroalimentaire et l’électricité. Il s’agit d’un pacte d’actionnaires entre le groupe PMO Constantine, le groupe Condor, la société Palpa Pro et PSA Peugeot pour la production de véhicules en Algérie et d’un protocole d’accord pour la mise en place d’un consortium à l’exportation des fruits et légumes du pays, ainsi que d’un partenariat dans le domaine des produits agricoles bio, et ce, entre les sociétés Agrolog et Agromed. Les deux parties ont également signé un pacte d’actionnaires entre le groupe public Elec El Djazair et le groupe Schneider dans le domaine de la fabrication des équipements électriques de basse, moyenne et haute tensions.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire