jeudi 7 décembre 2017

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni : les déclarations du président français sur le dossier de la mémoire une initiative positive

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a qualifié jeudi à Alger, les déclarations du président français, Emmanuel Macron concernant le dossier de la mémoire d'"initiative positive". En marge des portes ouvertes sur le Centre national d'études et de recherche sur le mouvement national et la révolution du 1er novembre 1954 (CNERMN54), le ministre a indiqué à la presse que les déclarations du président français, en visite mercredi à Alger, étaient une "initiative positive prometteuse". M. Zitouni a estimé que ces déclarations sont susceptibles de "faire avancer le dossier de la mémoire et la question de la restitution des crânes des Chouhada qui se trouvent en France, et ce dans le cadre de l'action des commissions mixtes entre les deux pays". A cet effet, le ministre a salué la présence du Secrétaire général du ministère des Moudjahidine parmi la délégation ministérielle conduite par le premier ministre, Ahmed Ouyahia à Paris dans le cadre du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français. Le président français avait annoncé mercredi lors de sa visite que la France avait décidé de restituer les crânes des martyrs algériens, actuellement au Musée de l'Homme à Paris, affirmant que les autorités françaises ont pris la décision d'entamer cette opération et qu'un texte de loi nécessaire pour se faire sera pris. Il a tenu à rappeler sa "volonté" d'avancer dans "un travail de mémoire conjoint" pour que, a-t-il dit, "nous puissions avancer et pour que des gestes réciproques soient faits permettant de revenir sur un passé qui, pendant trop longtemps, n'est pas passé" . Pour rappel, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, avait affirmé que l'Algérie "ne sera satisfaite qu'une fois rendus les crânes de ses chouhada se trouvant au Musée de l`Homme à Paris, pour leur accorder les honneurs de la sépulture dans leur propre pays". APS


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire