jeudi 30 novembre 2017

ONAAPH: 15 nouvelles annexes prévues durant le premier trimestre 2018

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale, Mourad Zemali a fait état mercredi d'un projet d'ouverture, durant le premier trimestre 2018, de 15 nouvelles annexes relevant de l'Office national d'appareillage et accessoires pour personnes handicapées (ONAAPH) en particulier dans les wilayas du Sud. Lors d'une visite d'inspection à travers plusieurs structures relevant de son secteur dans la wilaya d'Alger, le ministre a indiqué que "ces annexes seront ouvertes au niveau des agences de la sécurité sociale des wilayas concernées", précisant que la première à en bénéficier sera la wilaya de Mascara qui verra la semaine prochaine l'ouverture au niveau de l'Agence régionale de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) d'une annexe pour les prothèses auditives. Pour la réussite de cette opération, M. Zemali a annoncé la mise en place d'un programme de formation au profit de médecins, afin d'assurer l'encadrement de ces annexes. L'ONAAPH compte actuellement cinq centres de proximité spécialisés dans les prothèses auditives, a rappelé le ministre, soulignant que l'extension de ce réseau constituait un impératif, en raison de la demande croissante sur ce type de prothèses. Sur un total de 10.548 demandes, 9.388 prothèses auditives ont été assurées en 2017, soit un taux de prise en charge de près de 89%, a-t-il indiqué. Le ministère œuvre, à travers l'ONAAPH, à renforcer les moyens nécessaires pour une bonne prise en charge des personnes handicapées en général et des malentendants en particulier, afin d'améliorer l'accueil et les prestations et faciliter l'accès à ce type d'appareillage. Par ailleurs, M. Zemali a indiqué que le système du tiers payant permettra, à l'avenir, aux personnes handicapées d'utiliser la carte "Chifa" pour bénéficier des différents appareillages et accessoires, et dans un premier temps, des prothèses auditives dans le but de gagner du temps et de faciliter les procédures administratives. La carte Chirfa a permis à près de 90% des citoyens (assurés sociaux et ayants droit) de bénéficier d'une couverture sociale, a-t-il rappelé, indiquant que cette carte contribuait à "l'amélioration de la qualité" des prestations de la sécurité sociale et qu'elle "est bénéfique aussi bien pour les assurés sociaux que pour le système de sécurité sociale". En matière d'emploi, le ministre a évoqué le dispositif d'aide à l'insertion professionnelle, lancé en juin 2008, et dont les bénéficiaires sont estimés à plus de deux millions de jeunes, activant majoritairement dans le secteur économique. Près de 570.000 de ces bénéficiaires ont été soit insérés dans des postes d'emploi ou orientés vers les dispositifs d'aide à l'emploi pour créer des micro-entreprises, a-t-il précisé, soulignant que le nombre restant, soit près de 500.000, seront prioritaires pour l'accès aux offres d'emploi disponibles au niveau de l'Agence nationale de l'emploi (ANEM) en vue de insertion définitive dans le monde du travail. Evoquant l'assainissement des listes des bénéficiaires de ce dispositif, le ministre a dit que près de 100.000 personnes avaient été radiées pour diverses raisons notamment la double inscription. Par ailleurs, M. Zemali a annoncé le projet d'installation d'une instance relevant du secteur des technologies de l'information et de la communication pour accompagner la politique nationale en matière de modernisation et de coordination des efforts en cours dans ce domaine. APS   


Aucun commentaire:

Publier un commentaire