samedi 11 novembre 2017

«Les entreprises de réalisation seront payées dans les semaines à venir»

Lors du meeting qu’il a animé hier à la salle omnisports de Chlef devant une assistance nombreuse, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, a tenté de rassurer les Algériens sur la situation financière du pays qui a connu, ces derniers temps, une crise aiguë, de l’avis même de l’intervenant. «Je vous le redis, les travailleurs de différents secteurs n’auraient pas pu percevoir leurs salaires de novembre, si la situation financière du pays était restée inchangée. Aujourd’hui, heureusement, l’état de nos finances n’est plus ce qu’il était, grâce au plan d’action du gouvernement qui a été adopté par le Parlement en septembre dernier. Celui-ci a permis au Trésor public de bénéficier de plus de 600 milliards de dinars pour faire face aux besoins urgents», a-t-il fait remarquer. Et d’annoncer une série de mesures au profit de la population, des APC et des opérateurs économiques. «Les entreprises de réalisation ayant des créances envers l’Etat seront régularisées dans les semaines à venir. L’ensemble des APC seront dotées, au titre de la loi de finances 2018, de crédits supplémentaires de l’ordre de 100 milliards de dinars, tandis que les projets bloqués dans nombre de secteurs prioritaires seront bientôt relancés», a encore indiqué Ahmed Ouyahia. Dans la foulée, il a énuméré les différents programmes de développement qui seront lancés l’année prochaine, comme la réalisation de 300 000 logements sociaux, 150 000 logements ruraux et le renforcement des infrastructures scolaires, tous paliers confondus. Il a estimé que «l’effort financier consenti par l’Etat est le résultat de la démarche salutaire engagée par le gouvernement sous la conduite du président de la République». Le secrétaire général du RND a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de doter nos wilayas d’assemblées populaires fortes, capables de régler les problèmes des citoyens sur place et de gérer convenablement les collectivités locales. Il a plaidé dans ce sens pour une «décentralisation des assemblées élues afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle au service du citoyen».  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire