lundi 13 novembre 2017

Derbal réitère son appel à la révision du Code électoral

Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal a réitéré son appel à la révision du Code électoral, en vue de remédier à certains dysfonctionnements qu'il contient, tels que la prorogation du délai pour le dépôt des candidatures.  " Une la loi ne reflète pas l’intention du votant est une loi qui a beaucoup de lacunes", a indiqué M. Derbal,  au Forum du quotidien El-Moudjahid tenu ce dimanche. Parlant des élections locales 2017, le conférencier affirme que l’HIISE a effectué 647 interventions depuis la convocation du corps électoral pour les élections du 23 novembre prochain, relevant que la campagne  électorale pour cette échéance se déroulait dans de "bonnes conditions".  M Derbal ajoute que 9 saisines et une seule intervention ont été recensées durant la révision exceptionnelle des listes électorales, et 71 saisines et 03 interventions directes au cours de la période de sélection des agents de bureaux de vote.  S'agissant de la campagne électorale pour les prochaines élections locales (APC et APW), M. Derbal a fait savoir que "109 saisines et 220 interventions directes ont été enregistrées, qualifiant le discours  électoral d'"acceptable".  Il a ajouté qu'au vu du nombre important de candidats, de listes (11.000) et du nombre de meetings animés par les candidats, la campagne se déroule dans de "bonnes conditions". Il a ajouté que "très peu de dépassements ont  été enregistrés, relevant que trois cas seulement avaient été déférés à la justice, car relevant de la criminalité comme les permanences incendiées.    Dans son évaluation du travail de la HIISE, M.Derbal a estimé qu'avec l'expérience acquise lors des législatives de mai dernier, malgré des prérogatives limitées, l'instance "a été une soupape de sûreté pour beaucoup de candidats en lice " et avait attiré notre attention par rapport à de nombreuses insuffisances",a-t-il dit.  " Nous œuvrons pour l'institution d'élections honnêtes et transparentes et en faveur d'un développement progressif du processus électoral". Il s'agit là d'un travail collectif qui requiert la conjugaison des efforts de toutes les parties, a-t-il souligné.  Il a ajouté que le vote ne peut être régulier sauf s'il est accompagné d'autres mesures, appelant dans ce sens ,les partis à revoir "leurs programmes électoraux et à présenter des alternatives".  Répondant à une question sur l'affichage anarchique des listes des candidats en lice, M.Derbal a soutenu qu'il s'agit avant tout d'un problème de culture qui donne une mauvaise image des candidats".  L'affichage et les affiches électorales sont un point à revoir, a-t-il  affirmé.  Il a en outre ajouté que l'instance n'a été saisie d'aucun cas d'utilisation d'école ou de mosquée au cours de la campagne électorale. Il a démenti l'existence de ce qu'il a appelé des "photos fantômes" à la place des photos des candidates".                      


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire