lundi 20 novembre 2017

Déblocage des projets de CHU et de l’extension du tramway de Ouargla

Une enveloppe de 12 milliards de dinars à la veille des élections.  aux réseaux d’eau potable et d’’assainissement mais aussi d’électricité et de gaz naturel. Elles concernent également la réalisation de structures administratives, la réhabilitation et l’amélioration du cadre scolaire et certaines infrastructures de base Pour la wilaya de Ouargla, l’enveloppe débloquée dans le cadre de ce programme d’investissement  complémentaire  touche pratiquement tous les secteurs vitaux de la wilaya de Ouargla et à fort impact sur le cadre de vie du citoyen notamment le fameux projet d’aménagement de nouveaux lotissements pour l’auto construction. D’où le double effet d’annonce à partir de Touggourt qui a été le théâtre de violentes manifestations autour du logement et des terrains sociaux destinés à la construction en 2014. Les événements qui ont connu des violences policières, ont couté la vie à 4 personnes. Depuis, la wilaya a réalisé 91 lotissements sociaux sur 833 hectares totalisant 17 353 parcelles, dont 15.253 ont déjà été attribuées à leurs bénéficiaires selon le wali de Ouargla.  La wilaya de Ouargla est donc en passe de lancer un grand chantier structurant qui inclut notamment le CHU, projet tant attendu et frappé de gel depuis deux ans l’hôpital 60 lits de Rouissat, l’équipement des urgences médicochirurgicales, l’étude d’extension de l’institut national de formation paramédicale de Ouargla, la réalisation de la gare routière de Hassi Messaoud, et la réévaluation des autorisations de programmes des projets de 9.000 places pédagogiques et 3.000 lits de l’université Kasdi Merbah. Pour le wali de Ouargla, un autre projet important concerne  la réhabilitation de la RN-53A reliant Hassi Messaoud à la daïra frontalière et pétrolière d’El Borma sur 328 km pour un cout de 3,6 milliards DA.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire