jeudi 30 novembre 2017

Belaïd Lacarne menace de claquer la porte

Tête de liste du FLN à l’Assemblée populaire de wilaya (APW) de Sidi Bel Abbès,  Belaïd Lacarne a indiqué hier qu’il démissionnerait du parti si l’«instruction promulguée le 26 novembre 2017 par le secrétaire général, Djamel Ould Abbès, est bafouée par les élus du vieux parti». Dans un communiqué de presse rendu public en fin de journée, l’ex-président de la Commission fédérale d’arbitrage à la FAF a dénoncé les «ingérences» de responsables de l’exécutif de wilaya dans le choix du futur P/APW, et ce, en violation du droit de réserve. «Des responsables du FLN au niveau local, de connivence avec des membres de l’exécutif de la wilaya, veulent par tous les moyens faire barrage à ma candidature», souligne M. Lacarne. «Je remercie le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance qu’il a placée en ma personne, ainsi que les nombreuses marques de sympathie que m’ont témoignées les citoyens de la wilaya, mais face aux pressions et autres interférences dans le choix du futur responsable de l’APW, je me vois dans l’obligation de démissionner du parti», est-il précisé dans ledit communiqué. Face à cette crise provoquée au sein du FLN et l’effervescence suscitée par la probable démission de Belaïd Lacarne, l’on apprend que le secrétaire général du parti a décidé de dépêcher l’ex-ministre des Travaux publics, Ouali Abdelkader, attendu aujourd’hui à Sidi Bel Abbès.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire