jeudi 12 octobre 2017

Moustique Tigre : l'Institut Pasteur apporte ses précisions

Voilà un insecte qui fait couler beaucoup d’encre en ce moment et qui anime encore les débats sur les réseaux sociaux. Il s’agit du moustique tigre qui a été signalé par nombre de citoyens piqués dans plusieurs localités de la capitale, à savoir Birkhadem, Kouba, S'Haoula et Hussein Dey, selon le témoignage du directeur général de l’IPA, Institut Pasteur d’Alger, l’entomologue Zoubir Harrat. Selon lui, cet insecte n’est pas un vecteur de maladies connues en Algérie, encore moins du paludisme comme cela a été rapporté par certains médias et il n’y a donc pas lieu de s’alarmer. Le docteur Harrat répond aux questions de Hamid Belkessam de la Radio chaine 3


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire