vendredi 6 octobre 2017

Les précisions du DCP de la wilaya d’Adrar

Suite à l’article intitulé «Grève des bijoutiers qui contestent les contraventions» paru dans l’édition du 29 septembre 2017. Le directeur du commerce a voulu apporter quelques précisions. «Je voudrais rapporter que les bijoutiers en question, cette fois-ci, n’ont pas fait l’objet, le mercredi 27 septembre, d’une simple inspection, comme à l’accoutumée, de la part des équipes de contrôle de prix et de la qualité. Mais plutôt d’une enquête approfondie sur l’exercice commercial. Il s’agit d’un examen complet de situation de cette catégorie de commerce vis-à-vis des différentes institutions commerciales et financières. Dans le but aussi de déceler les éventuelles irrégularités dans la pratique commerciale, telles que la fraude, la non-déclaration des produits, de l’activité, et des impôts et des douanes... Ce contrôle a postériori  a été  diligenté par une brigade mixte (DCP, Impôts, Douane). Cette commission d’enquête interministérielle a été mise en place par une instruction du ministre du Commerce paraphée en date du 30 juillet 2017. Cette action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme intersectoriel de la lutte contre l’évasion fiscale. Je tiens également à préciser que ce type d’enquête ne concerne pas que ce segment commercial. Dernièrement, ce sont les fournisseurs en agroalimentaire ainsi que les transporteurs qui ont fait l’objet d’une enquête concernant le dossier relatif à la péréquation. Prochainement d’autres secteurs d’activités recevront  la visite par ladite commission.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire