mercredi 4 octobre 2017

Le Forum des pays exportateurs de gaz en concertation à Moscou : l'Algérie abritera le futur institut de recherches gazières

La 19ème réunion ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) s'est tenue mercredi à Moscou, pour examiner la situation du marché mondial du gaz et élaborer une stratégie commune pour la période 2018-2022.  Tenue en présence du ministre russe de l'Energie, Alexander Novak, et du secrétaire- général sortant, l'Iranien Mohammed Adeli, cette 19ème réunion ministérielle a vu la participation des ministres du secteur de l'ensemble des pays membres, dont l'Algérie représentée par le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni. M. Guitouni a pu s'entretenir, en marge des travaux, avec ses homologues de Russie, d'Egypte Tarek al-Molla, du Venezuela Eulogio Del Pino, et du Qatar Mohammed al Sada. Au cours de la réunion du FPEG, les ministres ont examiné essentiellement la situation du marché mondial du gaz et ont évoqué la nécessité de l'élaboration d'un plan de travail quinquennal pour le Forum pour la période 2018-2022. Les participants à la 19ème réunion ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz, devaient également procéder à l'élection d'un nouveau secrétaire général en remplacement du SG sortant l'Iranien Mohammed Adeli. L'Algérie abritera le futur institut de recherches gazières Cette 19ème réunion a aussi décidé officiellement que l'Algérie abrite le futur siège de l'institut de recherches gazières. En confiant ce projet à l'Algérie, les pays membres du FPEG confirment ainsi la résolution adoptée, en ce sens, en 2015 lors du Sommet des chefs d'Etats et de gouvernement. La décision prise à Moscou, intervient après la présentation de l'étude de faisabilité élaborée par un bureau d'études international, laquelle a démontré l'apport considérable qu'apportera cet institut, une fois réalisé, aussi bien pour le FPEG en tant qu'institution, que pour ses pays membres. Le FPEG est une organisation intergouvernementale créée lors de la 8ème session du forum informel des mêmes pays, tenue à Moscou en décembre 2008.  Elle est composée actuellement de 12 pays membres : Algérie, Bolivie, Guinée équatoriale, Egypte, Iran, Libye, Nigeria, Qatar, Russie, Trinidad et Tobago, Emirats Arabes Unis et Venezuela, ainsi que de sept (7) pays observateurs: Irak, Kazakhstan, Norvège, Oman, Pays-Bas, Pérou et Azerbaïdjan.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire