lundi 9 octobre 2017

Election locales à Sétif : l’administration exclut des candidats FFS et RCD "suspectés" d’appartenance au MAK

La wilaya de Sétif a rejeté les candidatures des têtes de listes des partis FFS et RCD, pour les élections locales au niveau de la commune de Bousselam. Pour justifier ces rejets, l’administration a invoqué les motifs d’ « atteinte à l’ordre public et à l’unité nationale ».  Les structures du FFS et du RCD ont déposé des recours au niveau du tribunal administratif de Sétif qui a décidé, aujourd’hui lundi, de confirmer la décision de la Direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG).    La décision de l’administration est « arbitraire », a indiqué le candidat du FFS, Touchane Djemaa, dans une déclaration à Elwatan.com, en qualifiant d’ « infondées » les informations contenues dans le rapport des services de sécurité.  Selon lui, le wali s’est réfugié derrière la sûreté de wilaya de Sétif qui a écrit dans son rapport que « le candidat suspect du FFS, est connu pour ses activités au sein du mouvement présumé MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (ndlr) ».    La liste du RCD s’est vu refusée deux candidats dont la tête de liste, Sadek Louaileche. Celui-ci a réfuté les accusations d’appartenance au Mouvement séparatiste dirigé par Ferhat Mehenni. « Je suis militant du RCD depuis de nombreuses années et je suis membre du Conseil national du parti. Je crois que l’administration locale a reçu des ordres, venus d’en haut, pour nous écarter », indique M. Louaileche.     Pour rappel, les deux candidats avaient participé aux dernières élections locales et ils n’ont pas rencontré de difficultés pour valider leurs dossiers au niveau de la DRAG.     L’exclusion des prétendants du FFS et du RCD, partis réputés bien implantés à Bousselam, a suscité indignation et questionnements. « Les autorités ne veulent pas des candidats qui sont du côté de la population. Elles veulent des élus à qui seront leurs service …», commente un jeune habitant de cette région montagneuse, située à la frontière entre les wilayas de Sétif et Béjaia.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire