lundi 9 octobre 2017

Dmitri Medvedev dès aujourd’hui à Alger

La visite de Dmitri Medvedev entre dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays dans plusieurs domaines. Le président du gouvernement de la Fédération de Russie, Dmitri Medvedev, effectuera, aujourd’hui, une visite officielle de deux jours en Algérie, à l’invitation du Premier ministre, Ahmed Ouyahia. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministère dans un communiqué rendu public hier. «A l’invitation de M. Ahmed Ouyahia, Premier ministre, Son Excellence M. Dmitri Medvedev, président du gouvernement de la Fédération de Russie, effectuera une visite officielle en Algérie les 9 et 10 octobre 2017. Cette visite qui succède à la tenue de la 8e session de la Commission mixte de coopération en septembre dernier, sera l’occasion pour l’Algérie et la Russie d’approfondir et de consolider leur dialogue stratégique et leur coopération multiforme, fondés sur la Déclaration sur le partenariat   signée à Moscou en avril 2001, sous l’égide de Son Excellence le président Abdelaziz Bouteflika et son homologue, Son Excellence le président Vladimir Poutine», précise la même source. A la veille de sa visite, le Premier ministre russe appelle, dans un entretien accordé à l’agence APS, à un partenariat dynamique et élargi à d’autres secteurs. «Nous envisageons de signer plusieurs accords de partenariat dans différents domaines. Nous avons la possibilité d’augmenter considérablement le volume des échanges dans les années à venir grâce à de nouveaux secteurs de travail que nous examinons activement aujourd’hui», explique-t-il. 4 milliards de dollars d’échanges en 2016 Le responsable russe rappelle, dans la foulée, que le volume des échanges russo-algériens a doublé l’année dernière pour atteindre près de 4 milliards de dollars. Mais la balance commerciale est en défaveur de l’Algérie, avec 523 millions de dollars d’importations algériennes (hors armement) auprès des fournisseurs russes. Pour le Premier ministre russe, ce volume est «déjà assez bien». «Mais il nous faut progresser davantage (...) Je suis certain que nos pays ont le même intérêt à développer leur partenariat dans plusieurs domaines. Nous en avons les possibilités», soutient-il. A l’occasion de cette visite, les deux parties examineront de nouvelles branches à inclure ou à renforcer davantage dans le programme de partenariat. Dmitri Medvedev cite le secteur énergétique nucléaire, l’industrie agroalimentaire, l’extraction de ressources, le transport maritime, les hautes technologies et de l’espace, le bâtiment et l’industrie pharmaceutique. Concernant la coopération dans le secteur énergétique nucléaire, M. Medvedev indique «qu’une base juridique solide a été créée dans ce domaine». «Si l’Algérie déciderait de créer une industrie nucléaire nationale, nous serons prêts à offrir nos technologies et nos solutions techniques (...) Nous sommes également prêts à étudier des projets concernant la production d’électricité propre par les installations éoliennes ou solaires», a-t-il déclaré.    

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire