mardi 17 octobre 2017

Coopération : Soupçons de corruption au métro d’Alger

Des soupçons de corruption pèsent sur les travaux d’extension du métro d’Alger. La société française Colas Rails a décidé de déposer une plainte contre certaines de ses filiales à l’étranger pour «corruption». «Un audit interne puis une enquête externe sollicitée par Colas Rail ont mis en évidence qu'au sein d'une filiale étrangère de Colas Rail, des paiements suspects en euros et en monnaie locale ont été effectués au profit de consultants locaux. Confrontée à cette situation jugée ''inacceptable'', Colas Rail a déposé une plainte en France. Les contrats de ces consultants ont été dénoncés et tout paiement interdit», indique le journal français en ligne, boursedirect.fr. Colas Rail travaille dans plusieurs pays, dont l’Algérie. La société ne cite d’ailleurs pas laquelle de ses filiales est soupçonnée de corruption.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire