jeudi 5 octobre 2017

Abdelghani Boumessaoud de la Direction Générale des Forêts : 53.603 ha ravagés par les incendies entre le 1er juin et le 4 octobre 2017

L'été 2017 a été très ravageur pour les forêts. Les incendies ont détruit d'importantes surfaces forestières, la région de l’Est est la plus affectée avec 44.282 hectares, soit 82 % de la surface brulée, suivie par le centre avec 7.148 ha. Selon Abdelghani Boumessaoud, sous-directeur de la protection du patrimoine à la Direction générale des forêts (DGF), qui était, jeudi matin, l'Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, « entre le 1er juin et le 4 octobre en cours, 53.603 ha ont été détruits par les feux, se répartissant entre 28.090 ha de forêts, 10.296 ha de maquis et 14.617 ha de broussailles ». La wilaya d’El Tarf est la plus touchée en terme de superficie brûlée avec « 19.443 hectare, soit 36 % du totale national », révèle M. Benmassaoud qui estime que les incendies présentent un plus grand risque sur la vie de la population dans la région de la Kabylie où les fôrets sont à 60% situées sur des terrains privés qui constituent des zones d'habitation de forte densité. S'agissant de l'origine de ces incendies, l’invité de la Chaine 3 déclare que la Gendarmerie nationale est en train d'enquêter avec des suspects arrétés, pour savoir s'il s'agit d'actes volontaires ou pas. Chose certaine pour l'invité de la Chaine 3, les incendies de fôrets sont un phénomène réccurent, causé dans la plupart des cas par l’homme. « Ces incendies sont généralement liés à des imprudences (mégots, dépôts d’ordures, écobuage) », souligne M. Benmassaoud. Dans la majorité des cas, explique M. Benmassaoud, « les départ des feux ne prennent  pas systématiquement à l’intérieur des forêts, mais ils peuvent provenir, par exemple, d’une voie de circulation. De ce fait, il estime que « les services des travaux publics sont censés prendre les dispositions pour nettoyer les accotements des routes avant le début de chaque été ».      


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire