vendredi 15 septembre 2017

Tizi Ouzou : Des enseignants vacataires protestent devant le rectorat de l’UMMTO

Des dizaines d’enseignants vacataires, titulaires d’un diplôme de magister, ont protesté hier devant le siège du rectorat de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO). Ils ont ainsi organisé un sit-in devant cet édifice, sis au campus de Hasnaoua, et ce, pour demander leur intégration au poste d’enseignants permanents. Les protestataires ont brandi  des pancartes sur lesquelles sont écrites leurs principales revendications. «Nous  prenons à témoin l’ensemble des parties prenantes de l’université, ainsi que l’opinion publique de la situation socioprofessionnelle des plus vulnérables dans laquelle nous évoluons. Cette précarité va en s’accentuant à la grande cadence de la généralisation, de la maturation et de l’ancrage du système LMD au sein de l’université algérienne», lit-on dans le communiqué du  Collectif d’enseignants vacataires, diplômés de magister et de doctorat du système classique de l’UMMTO. «En s’adonnant à des tâches d’encadrement pédagogique qui dépassent parfois les missions statutaires qui lui sont exigées par la loi, l’effort de l’enseignant vacataire est nourri par l’espoir de jouir d’un poste d’emploi stable et permanent au sein de l’université, une fois le magister obtenu et en tant que diplôme le prédisposant à la formation doctorale. Ainsi, c’est dans le souci de conjurer la fatalité de voir cet espoir se dissiper dans ce clair-obscur que nous, le Collectif d’enseignants vacataires diplômés de magister et de doctorat classique de l’UMMTO, demandons à faire valoir notre droit à une intégration systématique aux postes d’enseignants permanents», ajoutent les rédacteurs du même document et qui estiment que «l’intégration systématique aux postes d’enseignants permanents ne sera qu’une réparation d’une injustice subie de longues années durant par une grande partie parmi nous, une récompense à la contribution aux efforts de fonctionnement de l’université, mais aussi et surtout à l’application des dispositions de la loi». Les participants à cette manifestation se sont dispersés dans le calme au milieu de la journée, et ce, après avoir remis leur requête au recteur de l’UMMTO.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire