samedi 23 septembre 2017

Quatre militaires tués dans l’explosion d’une bombe à Ain Defla

Quatre militaires dont un officier des forces spéciales de l’ANP, ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, dans l’explosion d’une bombe de fabrication artisanale, près de la localité de Derrag, à l'extrême Sud-Est du chef-lieu de wilaya d’Ain Defla, a-t-on appris ce samedi de sources sécuritaires.   La déflagration de l’engin a fait également un blessé parmi les soldats, déplorent les mêmes sources, précisant qu’une vaste opération de ratissage a été enclenchée par les éléments de l'armée qui ont procédé au bouclage de la zone visant à débusquer les criminels signalés dans la région.    Les soldats de l’ANP étaient en opération de ratissage, quand une bombe vraisemblablement actionnée à distance, par des terroristes pourchassés depuis deux jours, dans cette région fortement boisée.    Plusieurs convois de l’armée ont été dépêchés depuis plusieurs wilayas du centre du pays, afin d’épauler les troupes déjà en place.    Le 18 juillet de l’année 2015, neuf militaires avaient trouvé la mort, dans le massif forestier de Djebel El Louh, dans la wilaya de Ain Defla. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire