dimanche 24 septembre 2017

Près de six tonnes de kif traité saisis durant la saison estivale

Après une saison estivale mouvementée avec des accidents de la route, des noyades et d’immenses feux de forêt, les éléments de la Gendarmerie nationale n’ont pas eu droit au repos. Dans un bilan de cette période, qui s’est étalée du 1er juin jusqu’à la rentrée sociale, présenté hier, lors d’un point de presse, les éléments de ce corps constitué ont eu à traiter 9685 affaires dans le domaine de la police judiciaire, dont 64% liées à la criminalité de droit commun. Ce travail a abouti à l’arrestation de 10 533 personnes, dont 952 ont été écrouées. 116 associations de malfaiteurs ont été mises hors état de nuire et 381 délinquants ont été arrêtés. Dans le volet du crime organisé dont essentiellement le trafic de drogue et la contrebande, il a été saisi 5 tonnes, 9 quintaux et 9 kg de kif traité ainsi que 12 531 comprimés de psychotropes. Il a été également saisi 14 016 litres de carburants dans les 37 affaires traitées. En matière de sécurité routière, les accidents de la route enregistrés durant cette période qui a coïncidé avec le mois de Ramadhan, 1201 accidents de la route ont causé 297 morts et 1988 blessés. Des chiffres qui ont connu une baisse sensible de 30%par rapport à la même période de l’année 2016. Le plus grand nombre d’accidents de la route a été enregistré durant le mois de juillet avec un taux de 37% du nombre global enregistré durant la saison estivale. Les wilayas les plus touchées restent les wilayas côtières avec en premier lieu Alger, suivie de Boumerdès, Tipasa et Béjaïa. Les causes restent les mêmes à chaque fois avec une prévalence accrue de l’excès de vitesse, les dépassements et les manœuvres dangereuses, la circulation à gauche et le non-respect des plaques de signalisation. Le facteur humain demeure la principale cause de cette hécatombe. Pour freiner cette folie meurtrière sur les routes, les éléments de la Gendarmerie nationale ont relevé 8653 délits, établi 1848 contraventions et retiré 66 909 permis de conduire. Toujours dans les accidents mais cette fois-ci en mer, ces mêmes éléments ont comptabilisé 6 accidents provoqués par les scooters de mer causant la mort de 2 personnes et la blessure de 4 autres. En matière de sécurisation des frontières et de lutte contre l’immigration et l’émigration clandestines, 667 ressortissants étrangers de nationalités africaines ont été arrêtés et 481 harraga ont été interceptés et présentés devant les autorités judiciaires. Il est à signaler que durant cette période 27 000 gendarmes, 2000 véhicules, 2500 motos, 7 hélicoptères et 38 équipes cynotechniques ont été mobilisés.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire