mardi 8 août 2017

Plusieurs appels rereçus sur le fil rouge spécial incendies des radios locales

Trois jours après le  lancement officiel du fil rouge spécial incendies, les différentes chaines locales de  la Radio nationale, ont reçus plusieurs appels des citoyens demandant notamment des renseignements sur les procédures d’indemnisation suite aux derniers incendies. Selon Mermouchi Lounes, directeur par intérim  de la Radio de Boumerdes, les auditeurs ont appelé sur cette ligne, ouverte 24H/24 et 7J/7, ont  notamment  «sollicité des informations sur les moyens d’indemnisation des  sinistrés par les feux et les sanctions prévues par la Loi contre les  personnes à l’origine de ces incendies», a-t-il indiqué.   Aucun appel pour signaler un incendie n’a été reçu, a-t-il ajouté, mettant l'accent également sur les questions des auditeurs à propos des mesures engagées par l’Etat pour faciliter les interventions des éléments de la protection civile dans les régions montagneuses et reculées, notamment. Depuis samedi, la Radio de Boumerdes a adapté ses programmes avec l’événement du jour, a savoir les incendies, et ce travers la diffusion d’émissions mettant en contact les auditeurs avec différents représentants et acteurs du monde associatif, et autres directions concernées de la protection civile de la wilaya, des directions de la santé, des forêts et de la sûreté nationale. une large campagne de sensibilisation sur le sujet(incendies et prévention), avec la participation des services de la protection civile, les forêts, l’environnement, la sûreté nationale, les affaires religieuses, les banques, les assurances, Sonelgaz, l’Algérienne des eaux et le mouvement associatif, a été lancé lundi. Cette campagne restera ouverte durant toute la semaine, avec la diffusion quotidienne de deux (2) émissions en direct, suivies de spots pour faire connaitre le fil rouge mis en place au profit des auditeurs. Entre le 1er juin et le 6 août courant, la wilaya de Boumerdes a enregistré 87 foyers d’incendies ayant ravagé plus de 58 ha d’arbres fruitiers, dont 34ha d’oliviers, parallèlement à la perte de plus de 35 ha de forêts et 110 ha de maquis et de broussailles. 34 appels enregistrés sur le fil rouge de la  radio Bouira Trente-quatre (34) appels téléphoniques demandant notamment des renseignements sur les procédures d’indemnisation  suite aux derniers incendies de forêts à Bouira ont été enregistrés depuis samedi sur le fil rouge mis en place au niveau de la radio locale de la wilaya, a indiqué son directeur Khaled Akchout. "Nous avons compté 34 appels dont beaucoup de citoyens demandaient des renseignements sur les procédures d’indemnisation suite aux dégâts provoqués récemment par les incendies de forêts dans certaines régions de la wilaya de Bouira", a expliqué M. Akchout. Certains auditeurs appellent sur la ligne rouge de la radio locale pour sensibiliser et donner des conseils et des orientations aux victimes de ces incendies qui ont ravagé des centaines d’hectares entre forêts, broussailles, maquis et récoltes, selon un bilan récent des services de la protection civile. Selon la responsable chargée de la ligne rouge, Charazad Gaoua, aucun appel d’alerte sur les départs de feu n’a été reçu depuis samedi à ce jour.  Nous avons reçu beaucoup d’appels de citoyens qui se renseignaient sur les modalités d’indemnisations après l’important incendie qui s’est déclaré dans la commune de Maâlla (Ouest de Bouira), où les flammes ont endommagé une quinzaine d’habitations et causé des brûlures et des asphyxies à une trentaine de personnes. La majorité des appels portent sur des conseils et la sensibilisation sur  l’impératif de protéger la forêt et la nature, a expliqué Mme Gaoua, avant d'ajouter que des émissions quotidiennes sont organisées la radio locale en présence des autorités locales dont les services de la protection civile, ceux des forêts ainsi qu’avec les associations environnementales afin de sensibiliser davantage les citoyens de la wilaya sur cette question, a-t-elle dit. Le fil rouge est ouvert aux citoyen et il le restera 24H00 sur 24H00 pour permettre aux gens d’appeler et d’alerter sur tout éventuel départ de feu, a souligné la même responsable, précisant qu’une émission spéciale dédié à ce sujet se tient quotidiennement du 17H00 à 17H30mn sur les ondes de la radio de Bouira dont le principal but est de conseiller et de sensibiliser les citoyens sur les dangers des incendies de forêts ainsi que leur impact sur l’économie du pays. Pour la radio Bouira, les habitants des régions montagneuses, notamment, connues pour une forte densité végétale favorisant la propagation des flammes, ont la possibilité d’utiliser la ligne directe 026 74 19 19 pour prévenir d’un quelconque départ de feu et contribuer de ce fait à une intervention rapide et efficace des éléments de la protection civile, a-t-on expliqué. Au moins 4000 arbres fruitiers, 17 têtes ovines, six autres bovines et 12 ruches d’abeilles ont été calcinés par les feux, a relevé le même responsable. Une quinzaine d’habitations entre gourbis, maisons précaires et habitations en dur, ainsi que des hangars d’élevage avicole, ont été ravagés par les incendies. Radio de Sidi Bel Abbés : forte adhésion des citoyens  Pour sa part, la radio de Sidi Bel Abbés a enregistré depuis la mise en place du fil rouge pour le signalement des incendies de forêts. Depuis la mise en place du fil rouge au no 048761717 et disponible 24h/24 et 7j/7, la radio a reçu de nombreux appels téléphoniques des citoyens qui  ont voulu s'associer à cette action, précise la même source. Cette initiative servant de passerelle et de plateforme pour les appels d'urgence en cas d'incendies permet de diffuser toutes les informations recueillies auprès des citoyens à ce sujet, a ajouté la même source. La conservation des forêts de la wilaya de Sidi Bel Abbés a enregistré depuis le lancement de la campagne de lutte contre les incendies début juin, 48 incendies de forêts ayant ravagé 463 hectares, a indiqué le chef de service de la protection de la faune et de la flore, Fatma Zahra Bensadik Ben Haddache. Ces incendies ont touché notamment les daïras de Ras El Ma avec 282 ha  de forêts ravagés et de Merine avec 64 ha détruits. La même source indique que depuis la fin de la semaine dernière, aucun incendie n'a été enregistré à Sidi Bel Abbés rappelant que les incendies qui se sont déclarés dans cette région ont ravagé le couvert végétal mais n'ont occasionné aucune perte humaine.  Pour ce qui est des efforts déployés pour lutter contre les feux de forêt, le chargé de communication auprès de la Direction locale de la Protection civile, le lieutenant Kada Ouareth a indiqué que la direction avait mobilisé tous les moyens humains et matériels, relevant une bonne coordination entre les unités d'intervention. Il a rappelé à ce propos que 14 unités de la Protection civile étaient prêtes à intervenir en coordination avec les services de la Conservation des forêts et des communes.  Les radios locales de Béjaïa et de Tizi Ouzou accompagnent la lutte anti-incendies  Les radios locales de Béjaïa et de Tizi  Ouzou accompagnent la lutte anti-incendies de forêts à travers la mise en  service de lignes téléphoniques destinées à la signalisation de tout foyer d’incendies sur les territoires des deux wilayas. Les habitants des wilayas concernées sont appelés à accompagner les services de l’Etat dans la lutte contre les feux à travers l’utilisation des numéros mis à leur disposition par les deux stations radiophoniques dans le cadre du fil rouge spécial feux de forêts mis en place depuis samedi par le ministère de la Communication. Pour la chaîne locale de la radio nationale à Béjaïa, une bande annonce incite les auditeurs à recourir au numéro 034 10 72 72 dans le cas où ils constatent un départ de feu sur le territoire de la wilaya, a-t-on appris  auprès de sa direction. Radio Béjaïa diffuse également depuis dimanche et jusqu’à la fin de la campagne anti-incendie des émissions d’information, de vulgarisation et de sensibilisation sur la protection de l’environnement, la prévention des feux de forêts et les gestes qui peuvent contribuer à la diminution du nombre de foyers enregistrés, a-t-on affirmé. Une campagne de sensibilisation est menée par des associations environnementales en collaboration avec la conservation des forêts au niveau du parc national du Gouraya (Béjaia) qui a été touché par un grand  incendie ayant occasionné d’importantes pertes au couvert végétal en 2016. La radio locale de Tizi Ouzou a mis, quant à elle, à la disposition des citoyens de la wilaya un numéro de téléphone destiné à signaler tout départ de feu pouvant survenir pendant cette période de grandes chaleurs, a indiqué son directeur, Arezki Azouz. La radio de Tizi Ouzou contribuera également à travers les émissions quotidiennes que "nous comptons programmer sur le long de la période estivale à la conscientisation de la population sur l’importance de la vigilance, mais également sur le rôle que peut jouer le citoyen dans la lutte contre les incendies qui ont déjà ravagé plusieurs centaines d’hectares de forêts, d’arbres fruitiers et de récoltes", a souligné M.  Azouz.                  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire