lundi 7 août 2017

On vous le dit

- La grippe H1N1 fait 15 morts en Birmanie Le bilan de la grippe saisonnière H1N1, initialement appelée «grippe porcine», est monté à 15 morts en Birmanie, samedi, a annoncé hier l’agence de presse Myanmar News. Le nombre de patients confirmés atteints de la grippe H1N1 est de 136 depuis le 21 juillet, poussant les équipes d’urgence à accélérer leurs consultations sur le terrain dans les zones les plus affectées, a indiqué le ministère de la Santé et des Sports. Les personnes atteintes du virus sont actuellement traitées dans des hôpitaux spécialisés. Dans 95 à 98% des cas, le virus peut être traité, a expliqué Htay Htay Tin, directeur général adjoint du département et laboratoire national de santé, ajoutant que le virus H1N1 n’est pas une mutation de la grippe aviaire influenza. Parallèlement, les parlementaires birmans ont présenté une motion appelant le gouvernement à mener une grande campagne de sensibilisation pour empêcher la propagation du virus, soulignant le besoin d’introduire des vaccins préventifs contre cette épidémie. La Birmanie avait déjà dû faire face à une épidémie de grippe au cours de la mousson en juillet, la grippe aviaire H5N1, qui avait mené à l’abattage de 5000 poulets. Cette grippe avait frappé la ville de Dawei le 26 juillet, dans la région de Tanintharyi, au sud du pays. - Rixe dans une prison au Guatemala: un mort et cinq blessés Un prisonnier a été tué et cinq autres blessés, samedi, lors d’une rixe entre une cinquantaine de détenus dans une prison au Guatemala, ont annoncé les autorités pénitentiaires. Des forces spéciales sont intervenues pour reprendre le contrôle de la prison de Pavon, située près de la capitale et qui abrite quelque 4000 détenus, a indiqué aux journalistes le porte-parole des prisons, Rudy Esquivel. Il a ajouté qu’une enquête était en cours pour déterminer les causes de cette rixe, précisant que les victimes portaient des marques de coups et blessures causées «probablement» par des couteaux. Déjà en juillet 2016, une mutinerie s’était produite dans cette prison et avait fait une dizaine de morts. Les 21 prisons du Guatemala, le pays le plus peuplé d’Amérique centrale (16,3 millions d’habitants), ont une capacité d’accueil maximale de 6809 prisonniers, mais 22 574 personnes sont actuellement sous les verrous, selon les chiffres officiels. - Des touristes chinois arrêtés à Berlin pour des «saluts nazis» Deux touristes chinois ont été arrêtés à Berlin pour avoir effectué des «saluts hitlériens» pour des photos devant le palais du Reichstag, a indiqué hier une porte-parole de la police allemande, selon des médias. Les vacanciers ont été surpris samedi par des agents au cours d’une patrouille de routine en train de faire ce geste interdit et se prendre mutuellement en photo avec leurs smartphones, à l’extérieur du site historique au cœur de la capitale allemande, selon l’AFP. «Une enquête sur l’utilisation présumée des symboles d’organisations anticonstitutionnelles a été ouverte contre les deux hommes chinois, âgés de 36 et 49 ans», a détaillé la porte-parle, cité par cette source. Ils ont été interrogés dans un commissariat local et relâchés après avoir versé chacun 500 euros de caution. L’utilisation de symboles d’organisations anticonstitutionnelles, accusation fréquente contre les groupes d’extrême-droite, sont passibles d’une amende ou d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans. Les deux touristes sont autorisés à quitter le pays et si une amende est prononcée, l’argent de leurs cautions pourra en partie la couvrir, a détaillé la porte-parole de la police. - Nouvel incendie dans un gratte-ciel à Dubaï, pas de victimes Un incendie s’est déclaré hier dans un gratte-ciel de Dubaï situé juste en face d’une tour résidentielle endommagée 48 heures plus tôt par le feu, a annoncé la Défense civile de cette cité-Etat des Emirats arabes unis. La Défense civile a déclaré avoir éteint «un incendie mineur» qui avait éclaté sur un balcon de la Tiger Tower (78 étages), ouverte en 2010, et qui n’a pas fait de victimes. Vendredi avant l’aube, le feu avait détruit 38 des 676 appartements du gratte-ciel The Torch (87 étages), sans également faire de victimes, a déclaré le service de presse du gouvernement de Dubaï. The Torch avait déjà brûlé en février 2015. Dans les deux cas, les causes du sinistre n’ont pas été précisées. La température excède les 40 degrés Celsius actuellement dans la région. Dubaï, qui compte plus de 2,5 millions d’habitants, majoritairement étrangers, est parsemée de tours et gratte-ciel futuristes. Plusieurs incendies ont éclaté ces dernières années dans la ville, faisant d’importants dégâts mais peu de victimes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire