lundi 7 août 2017

Départ du premier groupe des hadjis vers les Lieux Saints

Le premier groupe de hadjis s’est envolé dimanche de l’Aéroport international "Houari Boumediene" d’Alger à destination des Lieux Saints pour accomplir les rites du hadj de l'année 2017. Etaient présents pour saluer le groupe de hadjis composé de 267 pèlerins (hommes et femmes) le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui et le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr. Mokhtar Hazbellaoui ainsi que le Consul général de l'ambassade du royaume de l'Arabie Saoudite en Algérie et les représentants de plusieurs secteurs concernés par l'opération du hadj. A cette occasion, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a appelé "les hadjis à bien représenter l'Algérie durant leur séjour aux Lieux Saints", saluant "les efforts consentis par les autorités algériennes pour aplanir les difficultés auxquels font face les pèlerins". M. Aissa a mis l'accent sur les efforts consentis par l'Etat en vue d'"améliorer les conditions d'accomplissement du pèlerinage, en garantissant un hébergement proche des deux lieux saints, un transport de qualité et les moyens sanitaires nécessaires". Un "portail électronique a été mis en place en coordination avec l'Arabie saoudite pour permettre au hadji, depuis Alger, de s'informer de l'opération de réservation des chambres, du numéro de l'étage et de la chambre. Le ministre a rappelé la dernière décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, concernant l'octroi de 1500 carnets de hadj au profit des personnes ayant participé plusieurs fois aux opérations de tirage au sort sans succès", appelant les hadjis à "représenter dignement l'Algérie à travers les bonnes moeurs, conformément aux préceptes de l'Islam". Par ailleurs, le chef de la deuxième brigade de la police des frontières aériennes, le contrôleur de la police, Hessain Lahcen, a évoqué les mesures de facilitation policières prises par la DGSN en application des recommandation du directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel, au profit des pèlerins. Le contrôleur de police a indiqué que des facilitations ont été mises en place au profit des pèlerins commençant par l'accueil et l'orientation tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'aéroport afin de les sécuriser jusqu'à l'embarquement, rappelant que 52 vols vers les lieux saints  avaient été réservés dont 26 seront assurés par Air Algérie. De son côté, le chef d'inspection divisionnaire des Douanes (IDD) à l'aéroport, Bentayab Mostapha, a également mis en avant les mesures prises par son secteur pour faciliter le voyage à ces hadjis, indiquant que l'opération de contrôle ne durera que quelques minutes au niveau des points de contrôle et déclaration de devise. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire