lundi 10 juillet 2017

Session « exceptionnelle » du baccalauréat : quelque 10.000 candidats vont y concourir

Une session exceptionnelle du baccalauréat va être organisée, à partir de jeudi prochain, à l'intention de quelque 10.000 candidats répartis à travers l'Algérie. Consacrant un reportage à cet évènement, la chaine 3 de la Radio Algérienne note qu'il représente une « seconde chance » qui est accordée aux candidats devant y prendre part, lesquels pour une série de raisons, n’ont pu concourir à la session précedente, inaugurée le 15 juin dernier. Elle relève qu’en prévision de cette nouvelle session, les centres d’examens connaissent une activité « inhabituelle », s'affairant à apporter les dernières retouches destinées à assurer sa réussite. Dans un reportage effectué au lycée Ali Boumendjel de la capitale, la journaliste Leïla Bouzar fait parler le responsable du centre d’examen, Saïd Cheikh, lequel assure que les listes des candidats devant participer à la session ont été élaborée précisant, par ailleurs, que quatre surveillants suivront dans chaque salle le déroulement des épreuves. La particularité, déclare celui-ci, c’est que cette fois-ci, dans chaque salle, pourraient se trouver réunis plusieurs jurys, appelés à être « vigilants » en matière de contrôle des procès verbaux d’examens en particulier. Une enseignante réquisitionnée pour surveiller le déroulement des épreuves signale qu’après avoir terminé les corrections de la première session, elle s’est remise à travailler « d’arrache-pied » pour préparer les conditions de réussite de la seconde, « une très grande responsabilité » commente-t-elle. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire