mardi 18 juillet 2017

Saisie de 100 kg de viandes rouges impropres à Hassi Bahbah et 1.465 unités d'alcool à Saida, Mostaganem et Souk Ahras

Les éléments de sureté de daïra de Hassi Bahbah (wilaya de Djelfa) ont saisi 100 kg de viandes rouges impropres à la consommation, alors que les forces de police des wilayas de Saida, Mostaganem et Souk Ahras ont saisi, durant les deux derniers jours, 1.465 unités d'alcool et arrêté sept (7) mis en cause, a indiqué mardi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Les viandes saisies ont été découvertes dans un marché hebdomadaire de vente de bétail lors d'une opération de contrôle, a indiqué le communiqué.

Le contrôle de la marchandise saisie par une commission spécialisée composée de représentants de l'APC, de la santé, du commerce outre des vétérinaires a confirmé que la viande était réellement impropre à la consommation et constituait un danger pour la santé, c'est pourquoi il a été procédé à sa destruction, a précisé la même source qui a ajouté que quatre (4) commerçants mobiles de viandes blanches ont été également contrôlés, ce qui a induit la rédaction de contraventions pour non-conformité à l'activité.

Par ailleurs, des bouteilles d'alcool ont été saisies pour absence d'autorisation dans les wilayas de Saida, Mostaganem et Souk Ahras ainsi qu'un montant estimé à 773.000 DA, issus des recettes de vente illégale d'alcool.

Ainsi, 716 bouteilles alcool ont été saisies dans la wilaya de Saida, 529 à Souk Ahras et 188 à Mostaganem, précise le communiqué. Après le parachèvement des procédures en vigueur, des dossiers judiciaires ont été ouverts et les mis en cause ont été présentés devant les juridictions compétentes.

Les forces de police de la Sûreté de la wilaya de Batna ont saisi dans le cadre de leur activité une grande quantité de produits pyrotechniques (15.900), indique le communiqué.

Après le parachèvement de l'enquête, des dossiers pénaux ont été ouverts et les mis en cause ont été présentés devant les juridictions compétentes.

Dans la daïra de Ain Mlila, dans la wilaya d'Oum Bouaghi, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra ont arrêté l'auteur de détournement de deniers publics suite à une plainte déposée par le représentant juridique de l'administration d'Algérie Poste après la découverte d'un trou budgétaire dans les soldes de clients estimé à près de 1 milliard de centime.

L'enquête menée dans la poste de Rabah Koudjlia a permis l'identification du mis en cause qui n'est autre que le chargé du bureau de poste qui a procédé à la falsification de documents bancaires. 

Des carnets de CNEP, des chèques postaux, des cartes et des reçus de retrait immédiat et des copies de cartes d'identité nationale de certains clients, ont été trouvé dans le domicile de l'accusé après la perquisition de ce dernier suite à une autorisation judiciaire. APS 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire