lundi 24 juillet 2017

Risque de pénurie de l’essence sans plomb

Les péripéties des arrêts des différentes unités de la raffinerie de Skikda se sont poursuivies hier encore suite à la panne survenue, dans l’après-midi de samedi, au niveau de l’unité dite Reforming 2 produisant de l’essence sans plomb. Une situation qui, si jamais elle venait à perdurer, conduirait, selon des sources proches des installations de raffinage, à l’arrêt total de la plus grande raffinerie du pays. Au sujet des causes éventuelles de cette panne, les mêmes sources avancent qu’elles seraient dues à de multiples soucis qui n’ont cessé de concerner la zone de réhabilitation de l’unité Reforming depuis l’opération de rénovation, dite de modernisation et d’extension des capacités de production de la raffinerie, menée il y a plus de deux années par Samsung. Les mêmes sources laissent croire par ailleurs que cette panne serait directement liée au non-respect du programme de maintenance des unités qui devait se faire lors de la mise à l’arrêt de la raffinerie en avril dernier. On avance même que certaines opérations de maintenance, recommandées par l’expertise effectuée à cet effet, n’auraient pas été réalisées. A relever que l’arrêt de l’unité Reforming 2, d’une capacité de production de 140 m3 par heure, risque, du moins à moyen terme, de perturber le marché national, d’où l’urgence de sa mise en service. Jusqu’à hier, l’unité restait encore à l’arrêt et le branle-bas de combat visant à la remettre en marche se poursuivait.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire