jeudi 20 juillet 2017

Paralympique de Londres : les frères Abdellatif et Fouad Baka décrochent l’or et l’argent des 1.500 m

Les frères jumeaux, Abdellatif et Fouad Baka ont remporté, mercredi soir à Londres, les médailles d’or et d’argent au 8ème championnat du monde d’athlétisme handisport, qui se déroulent, depuis vendredi, au stade olympique de la capitale Britannique. Après celle en bronze remportée, mardi, par le coureur Hamdi Sofiane aux 200 mètres, l’Algérie totalise désormais sept médailles, dont quatre en or, deux en argent et 1 en bronze. Le 11 septembre 2016, Abdellatif avait décroché une médaille d’or des 1500 mètres aux jeux paralympique de Rio de Janeiro, avec un temps de 3 minutes 48 secondes, devant l’Américain Matthew Centrowitz (3 minutes 39, 84). Dans le même temps, il remportait un nouveau record du monde paralympique dans cette discipline. Malvoyants depuis leur naissance, les frères Baka ont débuté l’athlétisme à l’âge de 9 ans à Sétif, ville dont ils sont originaires. Abdelatif a été le premier vainqueur d’une médaille d’or au 800 mètres, en 2012 à Londres. A eux deux, ils forment une équipe de vrais compétiteurs, l’un complétant l’autre, organisant leur stratégie lors de compétitions avec nombre de compétitions, en Algérie, regroupant des athlètes valides. Pour l’heure, et profitant de rencontres, à l’exemple de celle de Londres, ils se préparent progressivement aux paralympique de Tokyo, en 2020, où chacun parmi eux tente de repousser ses limites, déclare leur entraineur,  Abderrahmane Brahmi  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire