mercredi 19 juillet 2017

On vous le dit

- Salon de l’électricité et de l’éclairage public RH International Communication annonce sur son site web la tenue prochaine à Alger du Salon international de l’électricité, de l’éclairage public et de l’électronique (12-14 septembre). Un événement  à noter sur l’agenda des professionnels de cette importante industrie.  Ce  rendez-vous international se veut incontournable : c est un hub régional pour les différents intervenants de ces trois secteurs-clés. L’objectif est de contribuer à favoriser la création d’un marché efficient de prestataires permettant à l’entreprise de se recentrer sur son cœur de métier  et  de  consacrer ses ressources aux fonctions à forte valeur ajoutée. L’autre  objectif est  de permettre  aux  exposants de proposer la synthèse de leur savoir-faire aux visiteurs. Cela leur donnera  l’occasion de mieux faire connaître leurs produits, de trouver de nouveaux partenaires afin de concrétiser plus largement  leurs  objectifs. Les organisateurs s’attendent à une forte participation  des différentes institutions du pays concernées par le développement de  ces différentes branches d’énergie. - Gratuité de l’accès aux piscines Les directeurs de wilaya ont été instruits, par une disposition du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), afin d’assurer la gratuité de l’accès aux piscines lors de la période estivale, selon un communiqué du MJS. Cette disposition s’ajoute à celle concernant l’adaptation des horaires d’ouverture des établissements de jeunes et sportifs aux horaires adéquats et privilégiées par les jeunes. Au chapitre animation, le premier responsable du secteur, El Hadi Ould Ali, a donné également instruction aux directeurs de wilaya à l’effet d’assurer une animation permanente et de diversifier et développer, dans l’ensemble des wilayas, le programme «Mobilité des jeunes» dans le cadre des conventions d’échanges inter-wilayas, notamment en direction des villes côtières. Concernant le programme en matière de prise en charge de 30 000 enfants des wilayas du Sud et des Hauts Plateaux en centres de vacances et de loisirs sur le littoral, le ministère a rappelé que la deuxième session est ouverte depuis samedi, pour une durée de 15 jours, conformément au programme établi. - Le SOS d’un malentendant Missoum, la vingtaine, est né malentendant. Ayant beaucoup de difficultés à s’intégrer dans la société et dans le monde professionnel à cause de son handicap, les prothèses auditives qu’il a l’habitude de porter ne servent pas à améliorer son audition. Le seul modèle qui lui convient, de type intra, coûte 220 000 DA, mais il n’a pas les moyens financiers pour les acquérir, d’autant plus qu’il est issu de parents divorcés et d’un milieu très modeste. Et comme un malheur ne vient jamais seul, il n’est pas assuré à la CNAS. «Je demande aux âmes charitables d’aider mon fils pour qu’il puisse retrouver goût à la vie et vivre comme les autres. Le fait qu’il soit malentendant le prive d’un travail stable et d’une vie épanouie», lance la mère de Missoum avec beaucoup d’optimisme. Et de poursuivre : «J’ai tous les dossiers médicaux et autres justificatifs de notre situation matérielle à présenter à celui ou celle qui veut nous aider.» Pour contacter la mère de Missoum : 0551 78 73 81. - Apte pour le pèlerinage à 103 ans ! Le doyen des futurs hadjis, âgé de 103 ans et tiré au sort sur la liste du quota spécial du pèlerinage 2017 pour la wilaya de Tlemcen, a été déclaré apte par la commission médicale de la wilaya pour accomplir le dernier pilier de l’islam. Tiré au sort le 8 juillet dernier, à la faveur de la décision du président de la République, le centenaire Benaïssa Abdelkader, né le 1er janvier 1914 à Maghnia (35 km de Tlemcen), a passé avec succès les consultations médicales spécialisées préalables à l’accomplissement de ce devoir religieux,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire