mardi 18 juillet 2017

On vous le dit

- Des DAB hors service à Koléa Les agences bancaires CPA, BNA, BADR, de la ville de Koléa disposent de plusieurs distributeurs automatiques de billets (DAB) hors service. Un citoyen, accompagné de sa famille, a subi une malheureuse expérience. La panne remonte à plusieurs mois. Les hauts responsables de ces 3 banques étatiques sont-ils informés de cette situation ? Les citoyens, en quête d’argent pour payer leurs achats et les visites médicales effectuées auprès des centres médicaux privés, étaient dans tous leurs états en ces journées estivales. Même le DAB de l’Agence postale, situé à proximité du commissariat de police, du siège de la daïra et du siège de l’APC est hors service. Au moment où les décideurs ne cessent de déclarer que le pays a accompli des progrès énormes pour améliorer la qualité de service, grâce à l’acquisition d’équipements technologiques, cet exemple montre l’écart entre les discours d’autosatisfaction et la triste réalité. La monétique en Algérie, c’est encore un projet inachevé. - Une cyberattaque aussi coûteuse qu’un ouragan Une cyberattaque mondiale massive pourrait provoquer jusqu’à 53 milliards de dollars (46 mds d’euros) de pertes économiques, soit environ autant qu’une catastrophe comme l’ouragan Sandy en 2012, selon une étude publiée hier par la Lloyd’s, le marché d’assurance spécialisé, et le cabinet Cyence. Cette étude s’est attachée à mesurer l’impact économique potentiel de deux scénarios de cyberattaques, dont celui d’un piratage de l’activité d’un prestataire de services informatiques en nuage, également appelé «cloud». Dans ce premier scénario, les pertes économiques moyennes s’échelonnent entre 4,6 milliards de dollars, pour un événement important, et 53 milliards de dollars, pour un événement majeur. Dans un deuxième scénario, qui prend cette fois pour hypothèse des attaques ciblant le système d’exploitation d’ordinateurs utilisés par un grand nombre d’entreprises dans le monde, les pertes moyennes s’échelonnent entre 9,7 et 28,7 milliards de dollars. - Deux véhicules recherchés par Interpol récupérés à El Tarf Deux véhicules recherchés par Interpol ont été récupérés, le week-end dernier, dans la wilaya d’El Tarf, au niveau du poste frontalier d’Oum Teboul, par les services de la police algérienne des frontières (PAF). Le premier véhicule de luxe, une BMW, d’une valeur de 10 millions de dinars, à bord duquel se trouvait un individu de nationalité algérienne, a été volé en Allemagne, selon la même source, précisant que le conducteur, un trentenaire, a été appréhendé alors qu’il s’acquittait des formalités d’usage pour entrer dans le territoire national. Le second véhicule, une Duster, conduite par une personne âgée de 30 ans, de nationalité tunisienne, a été récupéré durant la même période par les services de ce corps de sécurité, qui ont, par ailleurs, procédé à l’arrestation d’un ressortissant tunisien, recherché par Interpol pour une affaire d’escroquerie dont il est l’auteur présumé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire