mercredi 12 juillet 2017

On vous le dit

- Slimane Bouhafs libre dans neuf mois Slimane Bouhafs, ex-policier de confession chrétienne emprisonné depuis juillet 2016 pour «offense à l’islam et outrage au Prophète», sur la foi de publications sur Facebook, a bénéficié d’une réduction de peine de 16 mois, à la faveur de la dernière grâce du chef de l’Etat, nous a appris hier sa fille, Tilelli. Slimane Bouhfas pourra donc retrouver sa famille dans moins de 9 mois. La famille du prisonnier a appris cette bonne nouvelle de la part d’un codétenu, avant de la confirmer auprès de la cour de Sétif, où la lourde peine à l’encontre de Slimane Bouhafs a été prononcée, apprend Tilelli. Mais pas que. La joie de la famille Bouhafs pourrait être totale, puisque, selon notre interlocutrice, une demande de libération conditionnelle sera introduite pour annuler l’intégralité de la peine. Il convient, toutefois, de signaler que le prisonnier présenterait des signes d’affaiblissement physique et psychique, selon Tilelli Bouhafs. Cela est dû, bien entendu, à l’incarcération elle-même, mais aussi aux pressions qu’il subirait de la part de prisonniers à cause de sa confession chrétienne. - Saisie de 374 kg de kif traité à Maghnia Une quantité de 374 kg de kif traité a été saisie par les éléments de la brigade régionale de lutte contre la contrebande de stupéfiants, en coordination avec la brigade des Douanes de Maghnia, a-t-on appris, hier, de l’inspection divisionnaire des Douanes de Tlemcen. «Parmi la quantité de drogue saisie, 182 kg ont été découverts suite à la  perquisition d’un domicile près de la localité de M’samda, relevant de la daïra de Maghnia», a-t-on indiqué.  «La drogue était dissimulée dans une cache aménagée au niveau de la salle de bains», a-t-on précisé. «Deux voitures et un camion utilisés pour le transport de la drogue ont été saisis, outre l’arrestation de cinq personnes, qui ont été présentées devant la  justice», a-t-on ajouté.  La valeur des saisies a été estimée à 25,040 millions de dinars, alors que   l’amende douanière est de l’ordre de 250,400 millions de dinars. - 16 morts dans le crash d’un avion militaire au Mississipi Seize personnes sont décédées lundi dans le crash d’un avion militaire dans l’Etat du Mississippi, dans le sud des Etats-Unis, a annoncé la chaîne de télévision CNN, citant un responsable local. Les victimes étaient à bord de l’appareil de la Marine américaine et il n’y a aucun survivant, a déclaré, à CNN, Fred Randle, en charge des gestions de crise dans le comté de Leflore. - La CEDH valide l’interdiction du port du niqab en Belgique La Cour européenne des droits de l’homme a validé hier l’interdiction du port du niqab en public édictée en Belgique en 2011, la jugeant «nécessaire dans une société démocratique». Les juges ont considéré que la restriction contestée «vise à garantir les conditions du vivre-ensemble en tant qu’élément de la protection des droits et libertés d’autrui» et qu’elle peut «passer pour nécessaire dans une société démocratique». - Benzema obtient gain de cause devant la Cour de cassation La plus haute juridiction française a donné raison, hier, à l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, dans l’affaire de la tentative de chantage à la sex-tape contre Mathieu Valbuena, dans laquelle il est mis en examen, ouvrant la voie à l’annulation de la procédure. La Cour de cassation a annulé la décision d’une cour d’appel, qui avait validé la procédure en décembre, et a désigné la cour d’appel de Paris pour statuer de nouveau. «Si elle suit la décision de la Cour de cassation, la chambre de  l’instruction (de la cour d’appel de Paris, ndlr) n’a pas d’autre choix que d’annuler la totalité de la procédure», a déclaré Patrice Spinosi, avocat de Karim Benzema à la Cour de cassation.  Karim Benzema est «satisfait» de cette décision, a déclaré son conseil, Sylvain Cormier, «mais nous n’oublions pas que le combat principal, c’est la démonstration de son innocence, Karim Benzema n’a absolument rien à se reprocher dans cette affaire».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire