mardi 11 juillet 2017

On vous le dit

- Un concert contre le cancer à Tizi Ouzou A l’initiative de Rotaract club de Tizi Ouzou, un gala artistique de solidarité au profit de femmes atteintes du cancer du sein a été organisé samedi dernier à la maison de la culture Mouloud Mammeri. A l’affiche, une dizaine de chanteurs, dont Ayoub Medjahed, Amel Zen, Malik Kezoui, Ibrahim Yesl et d’autres artistes, qui ont répondu favorablement à l’appel. Selon les organisateurs, une vente de 600 tickets d’un montant de 400 DA chacun a été enregistrée lors de ce gala, qui a connu un franc succès en termes d’organisation. L’association initiatrice de cette action de solidarité a précisé que l’argent récolté sera remis à des femmes nécessiteuses qui souffrent du cancer du sein dépisté lors des précédentes campagnes organisées par Rotaract à travers les communes de la wilaya de Tizi Ouzou - Un enseignant d’école coranique écroué pour pédophilie L’école coranique sise au quartier Mizounate, à Zemmora, cité située 20 km au sud du chef-lieu de la wilaya, a été secouée par un scandale. En effet, cette école coranique a été éclaboussée par un acte de pédophilie, a-t-on appris de source bien informée. Un enseignant bénévole, supposé venir enseigner les versets du Saint Coran, a abusé sexuellement d’un enfant âgé d’à peine 12 ans, répondant aux initiales B. DJ., qui était, de surcroît, un de ses apprenants, nous informe-t-on encore. Dénoncé par le frère de la victime, l’auteur de l’acte contre nature — un fait confirmé par le médecin légiste— a été présenté au parquet de la ville qui a ordonné son incarcération pour répondre des griefs retenus contre lui. Cette nouvelle a vite fait le tour de la ville et a indigné toute la population. - Sting reverse 100 000 euros aux réfugiés en Suède Le chanteur britannique Sting a annoncé hier son intention de reverser à une association d’aide aux jeunes réfugiés en Suède l’argent du prix Polar Music qui lui a été décerné cette année. La star de 65 ans, connue pour promouvoir les droits de l’homme au fil de ses titres, et le musicien américain, Wayne Shorter, avaient remporté le prix en février 2017, ainsi que la somme d’un million de couronnes chacun (plus de 100 000 euros). «J’ai été très honoré d’avoir reçu le prix Polar Music cette année et c’est avec plaisir que je reverse aujourd’hui l’argent du prix au projet de jeunesse suédois Songlines», a déclaré Sting dans un communiqué publié sur le site de l’association. Le projet Songlines vient en aide à des jeunes demandeurs d’asile, principalement afghans, érythréens et syriens qui entendent s’intégrer en Suède grâce à la musique. - Umberto Bossi condamné à 2 ans de prison pour détournement de fonds Umberto Bossi, fondateur du parti italien de la Ligue du Nord, anti-immigrés et europhobe, dont il a été le chef indiscuté jusqu’en 2012, a été condamné hier à 2 ans et trois mois de prison pour détournement de fonds publics. Ce procès organisé à Milan (nord) était baptisé «The Family», du nom d’un dossier que conservait l’ancien trésorier du parti, Francesco Belsito. Ce   dernier a été condamné à 2 ans et six mois de prison, tandis que Renzo Bossi, le fils d’Umberto Bossi, a écopé d’un an et six mois. Il s’agit d’une décision de première instance, dont les prévenus comptent faire appel. La justice reprochait à Umberto Bossi, en tant que représentant légal de la Ligue du Nord, d’avoir utilisé à des fins personnelles les fonds publics versés à son parti. Selon le parquet, M. Belsito a détourné près d’un demi-million d’euros entre 2009 et 2011, Umberto Bossi plus de 200 000 et son fils Renzo plus de 140 000, dont des milliers pour payer des contraventions routières, et 77 000 pour acheter un diplôme en Albanie. - Une rencontre embarrassante pour les Trump La Maison-Blanche se trouvait à nouveau sur la défensive, hier, dans l’épineuse affaire des ingérences russes lors de la présidentielle américaine, après que le fils aîné de Donald Trump a reconnu avoir rencontré une avocate russe en pleine campagne électorale. Quel était l’objectif de cette réunion qui s’est tenue en juin 2016, au plus fort de la campagne présidentielle et à laquelle Donald Trump Jr avait  également convié Jared Kushner, gendre et actuel conseiller du président  américain, ainsi que le directeur de campagne de l’époque, Paul Manafort ? Et  que savait «junior» de la personne qu’il allait rencontrer et de ce qu’elle avait à offrir ? Selon le New York Times, qui a sorti l’information, il s’agissait d’obtenir «des informations embarrassantes» sur la rivale démocrate de Donald Trump, Hillary Clinton, auprès d’une «avocate liée au Kremlin».   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire