mardi 11 juillet 2017

M. Djawad Bourkaïb à la Radio : 3 millions de départs à la retraite en 2017

Dans une déclaration exclusive ce matin à la chaine 3 de la Radio algérienne, le directeur général de la Sécurité sociale au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, M. Djawad Bourkaib, a rassuré que le dossier relatif à la préservation de l’équilibre financier du grand système de la sécurité sociale est pris en charge au plus niveau. Dans l’interview dont l’intégralité sera diffusée dans le magazine du 12—13h de la Radio chaine 3, l'intervenant a dévoilé bien des chiffres à ce sujet. Il a notamment fait savoir qu’actuellement la CNAS (Caisse nationale de sécurité sociale) s’occupe de la gestion de près de 3 millions de dossiers de départ en retraite, courant cette année 2017. C’est naturellement autant de cotisants à compter en moins et de manque à gagner pour la Caisse dont les dépenses s’élèvent annuellement à près de 200 milliards de dinars. Aussi, en conformité avec la nouvelle loi en vigueur, les départs selon régime de la retraite proportionnelle, se sont clôturés au 31 décembre 2016, de même que les assurés ayant atteint l’âge de 60 ans. Autre chiffre avancé, le nombre de cartes chifa délivrées et qui s’élève à ce jour à 36 millions de cartes au niveau national. Commentant la menace de grève, annoncée pour demain, mercredi, par les pharmaciens d’officines, mais gelée après une rencontre, lundi, de leurs représentants au ministère de la Santé, M. Bourkaïb assure qu’aucune décision de révision du système de rémunération relative à la vente de médicaments génériques, objet du mécontentement de ces derniers, n’avait encore été prise. Il n’y aura pas, « pour le moment », déclare-t-il, de changement du système de rémunération tel qu’il est inscrit dans la convention. Il annonce, d’autre part, que des discussions vont se poursuivre avec les professionnels à l’effet « d’améliorer » le dispositif du tiers payant et de faciliter ainsi l’accession des citoyens au médicament. Pour rappel, devant la menace des pharmaciens d’observer un mouvement social, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali, était intervenu, dimanche dernier, pour affirmer en premier qu’aucune mesure de suppression de la majoration de la marge bénéficiaire des officines sur la vente des médicaments génériques n'avait été prise. Il a fait savoir que toute décision relative à cette question sera prise en commun accord avec « toutes les parties concernées».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire