jeudi 13 juillet 2017

Démantèlement d’un réseau national de trafique de drogues et de psychotropes à Tizi Ouzou

Un "important" réseau de trafiquants de drogues constitués de quinze individus dont une femme et un ressortissant africain, qui activait dans plusieurs wilayas, a été démantelé au courant de la semaine dernière par les forces de police de la Sûreté de daïra de Ouaguenoune (Tizi-Ouzou), a indiqué mercredi le responsable de cette institution.

Le commissaire de police Hakim Mezane a expliqué que l’exploitation de renseignements faisant état qu’un homme originaire de la wilaya d’Oran transporterait périodiquement de la drogue vers Tizi-Ouzou, a permis d’interpeller le 3 juillet courant le suspect et sa femme qui étaient abord d’un véhicule, et la saisie d’une quantité de 6, 415 kilos de kif traité.

Ce mis en cause utilisait des techniques de camouflage modernes pour le transport et le stockage de la drogue, ce qui rendait la détection de la marchandise difficile au niveau des points de contrôle, a expliqué le même commissaire de police.

L’élargissement des investigations vers d’autres wilayas ou activait ce réseau dont Oran Ain Timouchent, Bejaia, Sétif et Batna a permis d’interpeller au total 13 membres de ce réseau tandis que deux autres, qui sont identifiés, sont en fuite et activement recherchés, a-t-il précisé.

Les membres de ce réseau utilisaient pour leurs communications d’anciens modèles de téléphones portables. Un choix dicté par le fait que ces appareils ne soient pas dotés de GPS pour rendre leur localisation difficile. Au total, 11 téléphones ont été saisis dans le cadre de cette opération, a-t-on indiqué de même source.

La drogue était acheminée de la wilaya d’Oran vers celle de Tizi-Ouzou qui servait de point de passage aux trafiquants qui se chargeaient ensuite de la repartir sur d’autres régions du pays,a observé le Commissaire de police Mezane.

Une quantité globale de 47, 715 kilos de kifs traité et de prés de 4000 comprimés psychotropes (Rivotril 2 mg) a été saisie dans le cadre de cette opération, ainsi que six véhicules utilitaires et touristiques de grandes marques et de dernière génération utilisés par les trafiquants dont une voiture de location et cinq autres achetées par les suspects grâce aux revenus de la vente de stupéfiants, a-t-il relevé.

Les mis en cause dans cette affaire de transport et commercialisation de drogue seront présenté ce jeudi devant le parquet prés le tribunal de Tizgrit, a indiqué le chef de sureté de daïra de Ouaguenoune. APS 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire