mardi 25 juillet 2017

Décès de Kamel-Rezzag Bara

Le conseiller à la présidence de la République, Kamel-Rezzag Bara, est décédé mardi à l'aube à l'âge de 69 ans dans une clinique à Alger, a-t-on appris auprès de ses proches. Né en janvier 1948 à Ain Beida, dans la wilaya d'Oum El Bouagui, le défunt, avocat de formation, a occupé plusieurs fonctions et responsabilités au sein des institutions de l'Etat dont notamment celles de président de l'Observatoire national des droits de l'homme (ONDH-1992) et de conseiller des droits de l'homme auprès de l'ex-président de la  République Liamine Zeroual.   Il était aussi membre de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (avril 1998), président du groupe de travail sur les populations/communautés autochtones et chef de mission auprès de l'Union africaine (UA).   Durant sa carrière, Rezzag Bara a assumé également le poste d'ambassadeur d'Algérie à Tripoli de 2001 à 2004, avant d'être désigné conseiller auprès du président de la République chargé des questions sécuritaires en 2005. Le défunt intervenait souvent sur les questions liées à la paix, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent dans des séminaires et conférences sur ces thèmes.   L'enterrement du défunt aura lieu mercredi au cimetière d'El Alia (Alger), selon des membres de sa famille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire