jeudi 20 juillet 2017

De l’exposition de produits alimentaires sur la voie publique : un potentiel danger pour la santé des ménages

En hiver, comme durant la période estivale, il est courant d’apercevoir des produits de consommation de bouche, tels le lait, les boissons gazeuses ou le pain, exposés en plein air par des commerçants de produits alimentaires peu soucieux de la santé de leurs clientèle, une situation perçue comme tout à fait ordinaire. La chaine 3 de la Radio Algérienne tente, ce jeudi, d’alerter sur ce phénomène, dont elle souligne qu’il constitue un très un sérieux danger sanitaire pour les consommateurs. Sa journaliste s’est rapprochée du président de l’association El Amen de protection des consommateurs, M. Hassan Menouar, lequel déclare « impensable » de voir de la nourriture « sensible » exposée sur les trottoirs et « en plein soleil », sans susciter s’inquiétute quand aux effets néfastes pouvant découler de la pollution ou de l’attaque de rongeurs dont ils peuvent être l'objet. Pourtant, déclare celui-ci, il est « très facile » pour les pouvoirs publics et les services de sécurité d’intervenir et de saisir les marchandises en infraction, dont certaines, longuement exposées au soleil, peuvent, dit-il, se transformer « en poison ». Questionnée sur cet état de fait, une ménagère apparemment consciente des dangers ausquels peuvent donner lieu de pareils agissements, soutient qu’il peut se révéler « très dangereux » pour la santé, de consommer des aliments conditionnés sous plastique, qui sont restés trop longtemps exposés au soleil. Hassan Menouar relève, d’autre part, le peu de cas que font les producteurs de produits alimentaires du respect de la chaine de froid, dont il soutient que  beaucoup de leurs camions « frigorifiques » ne sont pas dotés de groupes autonomes de froid, pointant l’absence de contrôle dans ce domaine. Un épicier affirmant respecter les règles de protection de l’hygiène des produits alimentaires proposés à sa clientèle tient, pour sa part, à attirer l’attention de ces vendeurs de fromage d’importation tenant commerce sur la voie publique dans des conditions de salubrité contestables sans crainte d'être inquiétés.    


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire