jeudi 20 juillet 2017

Constantine : Un homme mortellement blessé par la police

Le quartier de Bardo, situé au centre-ville de Constantine, a été bouleversé, hier matin, suite à la mort d’un jeune homme atteint par une balle tirée par un policier. La victime, Bilal Hadji, âgée de 28 ans, a été mortellement blessée par balle, avant midi, devant les tours de Bardo. Des dizaines de personnes, amis, voisins et parents de la victime, se sont regroupées par la suite en fermant l’avenue Rahmani Achour en signe d’indignation et de protestation face à la mort de Bilal. Rongés par la colère, ces derniers, menés par les parents de la victime, ont usé de pneus brûlés et autres objets combustibles. Ce grand mouvement de protestation a duré plus de deux heures, il a fallu l’intervention d’un renfort important de la sûreté de wilaya pour empêcher le dérapage de la manifestation et sa transformation en émeute. Selon quelques témoins, plusieurs manifestants ont été interpellés par la police afin d’éviter un accrochage. Sur place, deux versions ont été fournies sur la mort de ce jeune. D’après des témoins oculaires, la victime s’est attaquée au véhicule de la police qui était de passage. «Le jeune homme était en train de crier en demandant aux policiers de s’éloigner de lui. Car, d’après ce qu’on a compris de la dispute, il a failli être heurté par le véhicule. Très vite, la dispute s’est transformée en une bagarre», ont déclaré plusieurs témoins. Et d’affirmer que la victime a brisé le pare-brise de la voiture. Quand l’un des policiers a tiré son arme, toujours selon les témoignages, Bilal s’est mis dans un état de colère incontrôlable en croyant que c’était une menace de la part du policier. Les habitants étaient unanimes à dire que le policier a tiré deux fois sur la victime qui brandissait une barre de fer. Une version non officielle colportée par d’autres habitants et reprise dans le milieu policier avance qu’il s’agit plutôt de légitime défense. «Le policier a voulu tirer une balle de sommation, car le jeune homme les a attaqués. Malheureusement, il a été touché par cette balle», déclare notre source. Une enquête a été diligentée sur place pour déterminer les causes réelles de cette mort tragique. Au moment où nous mettions sous presse, les parents de la victime ont été reçus par le chef de sûreté de wilaya.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire