vendredi 21 juillet 2017

Boumerdès : Une lettre anonyme sème le doute

Une lettre anonyme, prétendument signée par le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Boumerdès, Abderahmane Alioua, destinée au DGSN, au responsable du directoire de lutte contre le terrorisme et au chef de la Gendarmerie nationale et à la presse, porte de graves accusations contre des dépassements de hauts responsables de l’Etat en exercice ou précédemment en poste à Médéa et à Boumerdès en les citant nommément. Au cours du point de presse consacré avant-hier au bilan des activités de la police pour le 1er semestre 2017 et animé par Ali Badaoui, chef de la sûreté de Boumerdès, des éclaircissements ont été apportés. Selon le chef de sûreté, M. Alioua a déposé plainte pour usurpation d’identité et aurait déclaré : «Si je devais dénoncer ce genre de dépassements, je me serais directement adressé aux autorités compétentes pour porter à leur connaissance les faits supposés.» Dans son commentaire, Ali Badaoui a précisé que l’enquête porte seulement sur la plainte du DUC concernant l’usurpation d’identité. Il a également rappelé qu’une lettre anonyme n’a aucune valeur juridique et, de ce fait, les faits relatés ne feront pas l’objet d’investigations. Pour lui, il s’agit d’une affaire banale. Il n’en demeure pas moins que des interrogations et des suspicions ont fusé çà et là en instaurant une atmosphère délétère au sein de l’administration et de différentes responsabilités. Les citoyens, eux, sont curieux de savoir quels en sont les tenants et les aboutissants. Affaire à suivre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire