samedi 22 juillet 2017

Bedoui appelle les walis à réunir "toutes les conditions favorables" au succès des prochaines élections locales

Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a appelé samedi à Alger les walis à "réunir toutes les conditions favorables" au succès des prochaines élections locales, mettant l'accent sur l'impératif pour les Assemblées populaires communales (APC) élues d'assumer "pleinement leurs responsabilités" en vue d'améliorer le cadre de vie du citoyen et d'attirer les investissements productifs. "Vous êtes appelés à réunir, dans les prochains jours, toutes les conditions favorables pour garantir le respect de la volonté du peuple et permettre aux citoyens d'exprimer leurs choix en toute liberté lors des prochaines élections locales", a déclaré M. Bedoui dans son allocution prononcée à l'occasion de l'installation des nouveaux walis et walis délégués concernés par le dernier mouvement opéré par le président de la République dans ce corps, ajoutant que "tout un chacun doit doubler d'efforts pour faire réussir cet important rendez-vous démocratique et à nous de vous apporter soutien et accompagnement". Qualifiant les dernières élections législatives de "jalon" dans l'édifice démocratique institutionnel à la lumière des mutations substantielles adoptés par la nouvelle Constitution, M. Bedoui a mis l'accent sur l'impératif pour les APC élues d'"assumer leur entière responsabilité et d'interagir efficacement avec la conjoncture actuelle en prenant conscience de leur rôle dans le processus de développement". Elles (APC) doivent également, ajoute M. Bedoui, "œuvrer à améliorer le cadre de vie du citoyen" et à "attirer les investissements productifs" les mieux adaptés aux territoires". D'autre part, le ministre a appelé les walis à veiller à réunir toutes les conditions pour faire réussir la saison estivale notamment en facilitant le déplacement des jeunes du sud et des Hauts plateaux vers les wilayas côtières, et assurer les préparatifs d'une rentrée sociale "paisible". Il a également évoqué l'élimination de tous les "points noirs" enregistrés dans certaines communes, notamment "les perturbations de l'alimentation en eau potable" à travers un suivi "quotidien", rappelant dans le même contexte la création de commissions interministérielles chargées du suivi de ces dossiers. APS  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire