dimanche 14 mai 2017

Sellal reçoit le président de la Commission de l'UA, Faki Mahamat qui relève le rôle de l'Algérie en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a reçu, dimanche à Alger, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre. "La rencontre a permis aux deux responsables de procéder à un échange de vues sur un certain nombre de questions relatives notamment au maintien de la paix, la sécurité, le développement socio-économique en Afrique ainsi que la dynamique à mettre en œuvre pour permettre à l'organisation africaine de se hisser au niveau de nos défis", a précisé la même source. "La situation dans la sous-région du Sahel a été largement évoquée pour conjuguer les efforts en vue d'un retour de la stabilité", a souligné le communiqué. Après avoir évoqué les recompositions en cours liées à la nouvelle conjoncture politico-économique mondiale, le Premier ministre et son hôte ont saisi cette occasion pour "renouveler leur disponibilité à ne ménager aucun effort pour contribuer à la levée des obstacles et contraintes qui continuent de peser sur le rythme du développement de l'ensemble des pays africains ainsi que sur l'émancipation de ses peuples", ajoute le communiqué. L'entretien s'est déroulé en présence du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Ramtane Lamamra et du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel. Entretien Ramtane Lamamra - Moussa Faki Mahamat Par ailleurs, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat a eu un entretien avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, à l'issue duquel il a relevé le rôle de "leader" que joue l'Algérie en faveur de la paix, de la stabilité et du développement en Afrique.  Dans une déclaration à la presse, M. Faki a affirmé que "l'Algérie est connue pour son rôle de leader dans la libération de l'Afrique, ainsi que pour son travail intense et colossal en faveur de l'unité africaine". Pour sa part, M. Lamamra a affirmé que le prochain sommet de l'UA qui se déroulera pour la première fois sous la nouvelle direction, "constituera une opportunité pour un nouveau départ", avec les réformes que devra connaître l'organisation continentale en vue de "dynamiser" son rôle aux différents plans. Il a fait part, à cet égard, de la "disposition" de l'Algérie à apporter son appui et sa contribution au sein de l'UA à même de réaliser un "saut qualitatif" pour le renforcement de la coopération entre les pays africains, et en vue d'assurer la paix et la stabilité ainsi que le développement dans le continent africain.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire