mercredi 10 mai 2017

Protection et valorisation du patrimoine : une délégation du Programme d’appui en Algérie à Skikda

Des spécialistes du Programme d’appui à la protection et valorisation du patrimoine culturel en Algérie en collaboration avec l’Union européenne (UE) ont effectué une visite mercredi à la ville de Skikda pour s’enquérir de l’opération en cours de répertoriage des biens culturels.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une série de visites dans des wilayas pilotes à travers le pays, a souligné à l’APS, M. Benoit de Tapol, spécialiste dans le patrimoine culturel et architectural, représentant de l’UE,  précisant que ce déplacement a pour but "d’accompagner et d’appuyer les cadres de la direction de la Culture pour une meilleure préservation du patrimoine local".

Le programme d’appui à la protection et la valorisation du patrimoine culturel en Algérie oeuvre à former et à consolider les compétences professionnelles des acteurs versés dans le domaine de mise en valeur du patrimoine culturel, a ajouté le même responsable.

Ce programme s’emploie à aider les cadres des directions de la culture de  12 wilayas pilotes à savoir, Tlemcen, Ain Temouchent, Saida, Annaba, Bejaia, Batna, Khenchela, M’Sila, Mila, Chlef et Skikda en les orientant vers les techniques scientifiques modernes adoptées pour répertorier les biens culturels, a souligné le même responsable.

M. Benoit de Tapol qui était accompagné par M. Boussad Aiche, membre de ce programme ont proposé lors d’une rencontre avec des cadres de la direction locale de la culture, une série des journées de formation au profit de chefs services de la direction et des architectes et autres intéressés par le domaine de la protection du patrimoine culturel.

Des spécialistes ont insisté au cours de cette rencontre sur l’importance de sensibiliser la société civile, les associations et les élus communaux sur l’importance de protéger le patrimoine culturel et architectural.

Ils ont également appelé à la conclusion de partenariats avec les universités du pays pour intégrer les étudiants en architecture dans ce domaine.

Le programme d’appui à la protection et valorisation du patrimoine culturel en Algérie, lancé en 2014 et financé conjointement par l’Algérie et l’UE a pour but de consolider la méthodologie pratique pour répertorier les biens culturels et mettre en place des procédures préventives pour une meilleure protection de ce patrimoine, a-t-on rappelé.

Après cette rencontre des spécialistes se sont dirigés vers la gare et l’hôtel de ville de Skikda considérés comme des chefs d’£uvres de premiers rangs.

La wilaya de Skikda compte sept (7) bâtisses classées et  41 immeubles protégés, a-t-on rappelé. APS



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire