mardi 9 mai 2017

On vous le dit

- Journée de l’interne en pharmacie à Tizi Ouzou Cette journée d’étude médicale est animée exclusivement par des étudiants. L’initiative émane de l’Association scientifique du département de pharmacie (Asept) de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, qui vient d’organiser la Journée de l’interne. Au programme, une vingtaine de communications portant sur des thèmes divers, tels que la cancérologie, les incompatibilités médicamenteuses, l’autisme, l’insomnie, les compléments alimentaires et autres sujets liés à la médecine en général. Modérée par des spécialistes du secteur de la santé et de la pharmacie, dont des professeurs venus d’Alger, la rencontre a été mise à profit par les participants pour débattre de questions liées à cette branche, en présence d’étudiants, médecins, pharmaciens et paramédicaux. L’Asept est une association scientifique, dont la création remonte à juillet 2009, elle regroupe de jeunes et ambitieux pharmaciens résidents et étudiants en pharmacie qui aspirent principalement à contribuer au développement de la pharmacie algérienne et au développement des compétences et des capacités des futurs et jeunes pharmaciens, tant sur le plan scientifique que professionnel. Son champ d’activité est réparti en trois volets : scientifique, médico-social et estudiantin. Parmi les activités entreprises par l’association, des conférences, des journées de dépistage. L’Asept propose en outre à l’ensemble des membres et étudiants des cours d’anglais médical, des formations en secourisme et des sorties pédagogiques. - Condor lance la nouvelle gamme «Cuisson» Dans le cadre de sa participation à la Foire internationale d’Alger 2017, Condor Electronics procédera aujourd’hui au lancement de la nouvelle gamme Cuisson au niveau de l’annexe C1 du pavillon central de la Safex. Condor mettra à profit cet événement économique pour montrer son savoir-faire et sa capacité à rivaliser avec certains produits étrangers. Condor Electronics, à travers ses réalisations et ses performances, veut être aussi un modèle par excellence de la compagnie qui marque son époque par son innovation et son avant-gardisme. Avec des articles à la pointe de la technologie, certifiés aux normes de qualité et de sécurité les plus strictes, les produits «made in Algeria» deviennent une référence sur le marché. Avec les différentes gammes des produits proposées, Condor Electronics parvient à toucher toutes les cibles possibles et arrive à être présent dans 90% des foyers algériens grâce à ses potentiels humains et techniques, Condor Electronics s’inscrit dans son temps, mais aussi dans la pérennité. - Des parents d’élèves soutiennent le directeur de leur école à Chlef Dans une lettre adressée à notre rédaction de Chlef par des parents d’élèves et des enseignants de l’école primaire 5 Juillet à Chlef, ces derniers affirment assumer «l’organisation, par leurs propres moyens, d’une cérémonie au profit des élèves à l’occasion de la célébration de Youm El Ilm». «C’était pour récompenser 142 élèves qui se sont distingués en classe pendant les premier et deuxième trimestres de l’année scolaire en cours. Pour cela, nous avons pris en charge l’achat des cadeaux, alors que la salle où s’est déroulée la cérémonie a été mise à notre disposition gratuitement par un voisin propriétaire d’une salle des fêtes», soulignent les signataires de cette lettre. Pour eux , cette «clarification» s’imposait pour mettre fin aux rumeurs, ajoutant que cette initiative a été favorablement accueillie par les parents d’élèves et enseignants de l’établissement. Ils rappellent que cette école s’est distinguée par les meilleurs résultats scolaires grâce aux efforts déployés par son collectif et le directeur de l’établissement, avec le soutien des parents concernés. - Abdelhak Bererhi remet ça Après l’impressionnant succès  de sa rencontre avec le public qu’il a reçu samedi à la librairie El Ijtihad à l’occasion d’une séance- dédicace de son livre Itinéraires, M. Bererhi remet ça en organisant une deuxième séance le 24 de ce mois au palais de la culture Moufdi Zakaria. Universitaires, intellectuels ou simples anonymes se sont relayés samedi à la librairie El Ijtihad pour assister à la vente- dédicace du livre de Abdelhak Bererhi, paru aux éditions Necib, où il a consigné, entre autres, «le chemin sinueux jalonné de moments fabuleux, mais aussi de contrariétés que l’auteur a su transcender grâce à ses fortes convictions». Le volumineux livre, qui est un témoignage plus qu’une œuvre autobiographique, a été préfacé par notre ami et néanmoins professeur et sociologue, Youssef Necib. La première dédicace a eu un énorme succès, à la grande joie du gérant de la librairie, Salah Ahmine, satisfait de la forte affluence et de l’ambiance émotionnelle que cette rencontre a suscitées du fait de la présence de nombreux acteurs de la période évoquée par l’ancien ministre, notamment lorsqu’il présidait aux destinées de l’enseignement et de la recherche. Fort de ce constat, l’éditeur, M. Noureddine, a remis ça en nous donnant rendez-vous le 24 mai au palais de la Culture, où un débat suivra la séance de signature.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire