jeudi 11 mai 2017

On vous le dit

- Tahar Hadjar passe l’éponge L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar, tête de liste FLN à Tiaret lors des législatives du 4 mai dernier, a contacté la rédaction pour corriger certaines «contrevérités» contenues dans une brève publiée sur nos colonnes dans notre édition d’hier. Selon Tahar Hadjar, il a été invité à participer à la cérémonie de remise des prix, et c’est lui qui a dénoncé l’entorse au protocole et à la bienséance, puisque les organisateurs ne l’ont pas sollicité pour remettre un prix en sa qualité d’ancien ministre et récent vainqueur aux législatives avec cinq sièges sous les couleurs du FLN . Malgré cela Tahar Hadjar affirme ne tenir rigueur à personne. «J’ai passé l’éponge», a-t-il ajouté. - Forte présence de Brandt Algérie à la Safex La 50e édition de la Foire internationale d’Alger sera marquée par la participation de Brandt Algérie, la 3e du genre. Une preuve de l’implication de Brandt dans les différentes activités économiques organisées au niveau national et une opportunité pour l’entreprise, pour montrer le rôle grandissant qu’elle compte jouer dans le processus de développement économique de l’Algérie. Cette édition, qui durera jusqu’au 13 mai 2017 à Alger, se veut une vitrine de l’économie nationale et une occasion pour présenter aux partenaires étrangers les possibilités économiques algériennes réelles, d’une part, et d’autre part, de permettre au marché algérien de bénéficier des multiples opportunités offertes par la présence d’une offre mondiale réunie en un seul endroit. Brandt Algérie sera présent à ce rendez-vous économique incontournable à travers un stand d’exposition de 250m², qui sera animé par des conseillers commerciaux, afin de répondre aux questions des visiteurs professionnels, mais aussi du grand public. C’est l’occasion pour l’entreprise algérienne d’exposer en exclusivité ses dernières innovations sur les différentes gammes des produits électroménagers et électroniques qui sont fabriqués dans ses usines à Sétif et qui répondent aux normes internationales. - Le nouveau code des Douanes expliqué aux opérateurs de Chlef Le nouveau code des Douanes, entré récemment en vigueur, suite à la mise en œuvre du Plan stratégique, a été présenté, hier, aux opérateurs économiques de la wilaya de Chlef, lors d’une rencontre-débat organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de Chlef, en collaboration avec la direction régionale des Douanes. Des cadres de cette institution ont ainsi décortiqué et expliqué les dispositions du nouveau code des Douanes, qui vient répondre aux besoins des opérateurs et aux mutations économiques que connaît le pays et à l’environnement international. Des textes ont été créés, d’autres renforcés ou abrogés, dans le but, disent-ils, de renforcer la mission économique des Douanes, afin d’être au diapason des nouvelles exigences et d’accompagner efficacement les producteurs et les intervenants à l’export. En plus clair, le nouveau code des Douanes est destiné, selon les responsables de l’institution, à favoriser les exportations hors hydrocarbures, en facilitant davantage les procédures de déclaration et de dédouanement des marchandises. Il s’en est suivi un débat au cours duquel des opérateurs et des responsables des Douanes ont échangé des informations et partagé leurs points de vue concernant la mise en œuvre de ce dispositif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire