dimanche 21 mai 2017

Nouveau dispositif de contrôle des arrêts de travail : la CNAS économise près d'un mds DA

La Caisse nationale d'assurance sociale (CNAS) a économisé près d'un (1) milliard DA, à la faveur du nouveau dispositif de contrôle des arrêts de travail, a-t-on appris samedi à Oran de son Directeur général. "Depuis qu’on a établi la nouvelle procédure de contrôle des arrêts de travail, notamment dans le cadre de la lutte contre les congés de maladie de complaisance, nous avons réalisé de bons résultats", a souligné Hassan Tidjani Haddam, dans une déclaration à l’APS en marge de la deuxième et dernière journée du 5ème congrès national et du 3ème congrès maghrébin sur la médecine générale/médecine de famille. "La CNAS a fait, à ce titre, un bénéfice de près de 1 milliard de DA en 2017", a-t-il noté. Le responsable de la CNAS a estimé que le système de contrôle des arrêts de travail adopté par son département est "un peu plus rigoureux", notamment par le contrôle administratif et le contrôle à postériori et systématique, tout en appelant les médecins généralistes et les spécialistes à une prescription adéquate par rapport à la santé de la population. Pour M. Tidjani Haddam, la délivrance des congés de maladie par complaisance engendre la destruction des soins et de la prise en charge des assurés et affecte le système de sécurité sociale, son équilibre et sa pérennité. La CNAS a traité, durant l’année écoulée, plus de 60 millions de prescriptions médicales pour une dépense d’environ 176 milliards DA, selon le DG de la CNAS, qui a estimé que ces chiffres restent constants par rapport aux années précédentes. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire