jeudi 4 mai 2017

Législatives : fermeture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix dans l'ensemble du pays

Le scrutin pour les élections législatives, qui a débuté jeudi matin, a pris fin à 20h00 dans l'ensemble des wilayas du pays après avoir été prorogé d'une heure dans certains centres à travers 43 wilayas du pays. Ainsi, le dépouillement des bulletins de vote a commencé dès la fermeture des bureaux conformément à la loi organique relative au régime électoral adopté 2016. Habituellement, les opérations de vote débutent à 8h00 et prennent fin à 19h00 le même jour. Toutefois, le wali peut prendre, après autorisation du ministre de l'Intérieur, des arrêtés à l'effet d'avancer l'heure d'ouverture du scrutin ou de retarder l'heure de clôture afin de faciliter aux électeurs l'exercice de leur droit de vote.  Selon la loi organique du 25 août 2016 relative au régime électoral, l'opération de dépouillement des voix doit intervenir immédiatement après la clôture du scrutin et être conduite sans interruption jusqu'à son achèvement. Elle doit être opérée publiquement dans les bureaux de vote par des scrutateurs, sous le contrôle des membres du bureau de vote. Ces scrutateurs sont désignés par les membres du bureau de vote parmi les électeurs inscrits à ce bureau. Pour les bureaux de vote itinérants, le dépouillement s'effectue exceptionnellement au niveau du centre de vote de rattachement. Une fois les opérations de lecture et de pointage terminées, les scrutateurs remettent au président du bureau de vote les feuilles de pointage, signées par eux, en même temps que les bulletins de vote dont la validité leur a paru douteuse ou a été contestée par des électeurs. Les bulletins nuls (enveloppe sans bulletin ou le bulletin sans enveloppe, plusieurs bulletins dans une enveloppe, les enveloppes ou bulletins comportant des mentions, griffonnés ou déchirés, les bulletins entièrement ou partiellement barrés et les bulletins ou enveloppes non réglementaires.) ne sont pas considérés comme suffrages exprimés lors du dépouillement. Les résultats de dépouillement de chaque bureau de vote doit faire l'objet d'un procès-verbal, rédigé à l'encre indélébile en présence des électeurs dans le bureau de vote, et comportant les observations et/ou réserves des électeurs, des candidats ou de leurs représentants dûment habilités. Après l'établissement du procès-verbal de dépouillement, les résultats doivent être proclamés en public par le président du bureau et affichés dans le bureau de vote. Une copie du procès-verbal de dépouillement, certifiée conforme à l'original par le président du bureau de vote, est remise, séance tenante et à l’intérieur du bureau de vote, à chacun des représentants dûment mandatés des candidats ou listes de candidats, contre accusé de réception. Une autre copie du procès-verbal, certifiée conforme à l'original par le président du bureau de vote, doit être également remise contre accusé de réception, au représentant de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE).  Le taux de participation au scrutin s`établissait à 33,53% du corps électoral à 17h00, 15,58% à 14 H00 et 4,13 % à 10h00.  Les électeurs ont eu à choisir leurs futurs députés de la Chambre basse du Parlement parmi 11.300 candidats portés sur 938  listes, dont 841 appartenant à 63 partis politiques et trois alliances de partis et le reste représenté par des indépendants. A cet effet, 12.115 centres de votes comptant 52.734 bureaux de vote et encadrés par quelque 500.000 agents formés, ont  été aménagés par les autorités en charge de l'organisation du scrutin. APS


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire