samedi 6 mai 2017

Le FFS et le RCD en tête du classement à Tizi Ouzou

A l’issue des élections législatives de jeudi, le RCD et le FFS se sont imposés en tête du classement dans la wilaya de Tizi Ouzou en décrochant quatre sièges chacun. Le plus vieux parti de l’opposition a eu 21462 voix tandis que la formation de Mohcine Belabbas en a obtenu 18796, selon les résultats communiqués par les services de la DRAG. Le FLN a été contraint aussi au partage de sièges avec le RND (deux chacun, avec respectivement 11889 et 13127 voix devant la liste d’indépendants Izuran (Racines), drivée par Belkacem Benbelkacem, maire d’Assi Youcef, dans la daïra de Boghni, qui a obtenu un siège avec 6403 voix. Nordine Aït Hamouda, tête de liste de l’Alternative citoyenne, s’est adjugé également une place à la Chambre basse du Parlement avec 5958 voix. La liste du PT conduite par Nadia Yafseh, s’est offert le 15e siège réservé à la wilaya de Tizi Ouzou, avec le plus fort reste des voix (5391). Les autres listes, à savoir le MEN (742 voix), RPR (2214 voix), PVN (1442), Alliance HMS (3939 voix) MPA (4430), liste d’indépendants Avedel (3196 voix) et Tizi plus (953 voix) ont eu moins de 5% des voix exprimées. Notons que le scrutin de jeudi a enregistré une abstention remarquable étant donné que le taux de participation est de 17,40%, soit 117 553 votants sur 675 479 inscrits sur le fichier électoral, même avec la prolongation de délai de fermeture des centre de votre jusqu’à 20 heures, dans 26 communes comme Beni Douala, Azazga, Tizi Rached, Azeffoun, Ouacifs, Aïn El Hammam, Boghni, Tizi Ouzou, Maâtkas et Draâ Ben Khedda. Les bureaux de vote n’ont pas connu une affluence notable. La participation a été des plus timides dans plusieurs localités de la wilaya où la population a, dans sa grande majorité, tourné le dos à cette échéance électorale. Ce scrutin est marqué, encore une fois, par un nouveau fort taux d’abstention qui dépasse 82%. D’ailleurs, à l’ouverture des centres de vote, à 8 h, la ville de Tizi Ouzou était quasiment vide. Le premier taux de participation, à 10h, était de 1,84%. Mohamed Klalèche, ex-président d’APW, élu député sur la liste FFS, estime que l’abstention a profité beaucoup «aux partis du pouvoir et ses relais». «Nous remercions la population qui nous a donné confiance et nos militants qui nous ont accompagnés. Nous resterons toujours à la disposition du citoyen pour travailler dans l’intérêt de notre région», a-t-il ajouté. De son côté, Mohand Arezki Hamdous, président du bureau régional du RCD et qui vient d’être élu sur la liste du même parti à Tizi Ouzou, a souligné que «la situation est vraiment inquiétante quand on voit que le citoyen est devenu indifférent vis-à-vis de la chose politique. D’ailleurs, notre mission consiste à réhabiliter l’action politique dans la société et lutter contre un pouvoir qui utilise toutes les formes de mépris envers la population en imposant le vote des militaires pour décourager les Algériens à aller aux urnes». «Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Il s’agit de continuer à faire échouer le pouvoir dans ses manœuvres visant à anéantir les partis d’opposition», poursuit M. Hamdous qui tient, toutefois, à remercier les «citoyens qui ont exprimé leur soutien aux véritables représentants de la population». Par ailleurs, rappelons que le taux de participation aux élections législatives de 2012 était de 18,84%. Lors de ce scrutin, le FFS avait obtenu sept sièges, le RND, le FLN 3 et le PT 1. Pour ce qui est de 2007, dont le taux de participation avait atteint 16,14%, le RCD avait remporté sept places à la Chambre basse du Parlement tandis que le FLN a décroché quatre sièges et le RND trois. En 1997, le RCD tout comme le FFS, avait sept sièges à l’APN, dans la circonscription de Tizi Ouzou.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire