mardi 9 mai 2017

L'Algérie célèbre mercredi la Journée mondiale de l'hygiène des mains

L'Algérie célébrera mercredi la Journée mondiale de l'hygiène des mains pour l'année 2017, sous le slogan "L'hygiène des  mains: un geste simple, un geste efficace, un geste qui sauve", a indiqué mardi le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.  Cette journée, qui sera célébrée cette année dans la wilaya de Batna, vise notamment à"faire entendre à l'ensemble du personnel de santé, l'intérêt du lavage des mains et le bénéfice qui en résulte quant à la réduction des infections associées aux soins (IAS)", a précisé le ministère dans un  communiqué.  Ainsi, cette Journée s'inscrit dans l'optique de "renverser cette tendance persistante au non respect des règles élémentaires d'hygiène et inciter les professionnels de santé à observer plus de rigueur en vue de réduire les IAS".  Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'inobservance de l'hygiène des mains, par le personnel de santé est estimée à 60% dans les situations où elle est requise au contact des patients et touchent, chaque année, des centaines de millions dans le monde.  En Algérie, selon l'enquête nationale de prévalence des IAS, menée en 2005, le taux de prévalence national des IAS est estimé à 14%, relève la même source.  A cet égard, l'Algérie a pris la mesure de ce défi et s'est engagée pour la maitrise des infections associées aux soins dans le cadre du programme "sécurité des patients: un défi mondial" de l'alliance mondiale de l'OMS. A ce titre, le ministère de la Santé, tout en s'inscrivant dans cette perspective de lutter contre la propagation de la résistance aux antibiotiques, saisit cette opportunité pour également poursuivre la campagne de mise en úuvre du référentiel portant sur les directives nationales relatives à l'hygiène de l'environnement dans les établissements de santé publics et privés en vue de normaliser, harmoniser et généraliser les procédures visant à améliorer la gestion de l'environnement hospitalier dans les établissements de santé publics et privés.  Les objectifs fixés, à cette occasion, portent notamment sur "la responsabilisation des professionnels de santé face aux risques liés à une mauvaise observance de la pratique de l'hygiène des mains, la   sensibilisation et l'information du personnel de santé sur les mesures figurant sur le référentiel portant sur l'hygiène de l'environnement dans les établissements de santé, ainsi que sur la problématique que posent les IAS, notamment celle liée à la résistance aux antibiotiques".  Cette journée offre, par ailleurs, une opportunité pour la lancement au plan national du cycle d'information en vue de promouvoir le référentiel sur les "directives nationales relatives à l'hygiène de l'environnement dans les établissements de santé publics et privés et d'encourager son   application par le personnel de santé".Cette Journée est également une occasion de procéder à la signature d'une "charte pour la sécurité des patients", par les directeurs des établissements de santé, les engageant ainsi à se mobiliser et à úuvrer pour "instaurer un environnement sain qui garantit la sécurité des soins aux patients" dans le cadre e la poursuite du processus institutionnel pour la maitrise des infections associés aux soins dans le cadre du programme "sécurité des patients-un défi mondial" de l'Alliance mondiale OMS. APS  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire