dimanche 21 mai 2017

La numérisation du secteur à partir de la rentrée prochaine

La numérisation du secteur de l’éducation nationale sera effective à partir de la rentrée scolaire 2017-2018, selon la ministre de tutelle, en visiste d’inspection hier dans la wilaya de Constantine. «L’introduction de la numérisation du secteur de l’éducation sera à titre expérimental à partir du dernier trimestre 2017, pour être généralisée à partir de la rentrée prochaine», a déclaré Nouria Benghabrit. Intervenant lors du forum de la radio locale dont elle a été l’invitée entre deux étapes de travail, la ministre de l’Education nationale s’est quelque peu étalée sur cette plateforme informatique qui s’inscrit en droite ligne de la modernisation et la réforme du système éducatif. «Le volet recrutement est déjà rodé, celui de la scolarité suivra dès la rentrée 2017-2018. Fonctionnaires et élèves auront un matricule pour le suivi de la carrière professionnelle ou de scolarisation, c’est selon», a-t-elle précisé. A la veille du début de la période des examens de fin d’année, la première responsable du secteur a rappelé que le nombre de candidats à la cinquième, BEM et bac avoisine les 2 millions. Pas moins de 13 000 centres d’examen seront mis à leur disposition pour que les épreuves se déroulent dans les meilleures conditions. Elle fera l’impasse sur les mesures drastiques, notamment celles anti-fraude, mais certaines de ses réponses ont laissé sous-entendre que la période de la triche est bel et bien révolue. Tout en évoquant la réforme du système éducatif, elle insistera sur la bonne gouvernance dont fait partie l’introduction de la plateforme numérique : «La modernisation du secteur par le biais de la numérisation nous permet de réduire l’intervention humaine et par ricochet les dépassements qui peuvent y survenir», a-t-elle soutenu. Nouria Benghabrit dira qu’un tel processus inclut automatiquement un volet formation : «Depuis quatre jours, les chefs de service informatiques sont en conclave à Tlemcen. Nous avons mis à leur disposition un guide exhaustif pour davantage de praticité. J’ai visité dix ateliers et j’ai vu que les participants font montre d’enthousiaste. Cette étape dans la modernisation du système éducatif est irréversible.» Concernant les taux de réussite dans les prochains examens, l’hôte de Constantine s’est dite tout simplement confiante : «Nous sommes optimistes quant à l’obtention de bon résultats.»  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire