jeudi 4 mai 2017

Bouira : Routes coupées et urnes saccagées dans plusieurs localités de Bouira

Des dizaines de jeunes de la localité de Raffour, relevant  de la commune de M’Chedallah, 40 km à l’est de la wilaya de Bouira, ont barricadé  la RN 15 sur plusieurs points, durant la nuit de mercredi à jeudi, pour empêcher le déroulement du scrutin des législatives.   Dans la localité de Raffour, des jeunes ont attaqué à l'aide de pierres,  le siège de la section spéciale d'intervention SSI,  de la Gendarmerie nationale implantés à la sortie du village,  a-t-on constaté. Les services de sécurité n'ont pas pu installer les urnes et ouvrir les deux centres de vote.  L'opération de vote n'est pas encore entamée. Selon nos sources, 3 jeunes ont été arrêté lors des affrontements qui ont opposés des jeunes de la localité de Raffour avec les forces anti-émeute durant la nuit de mercredi à jeudi.   Des manifestants ont saccagés des urnes d'un centre de vote relevant de la localité dighrem, dans la commune dahnif,  est de Bouira. Ces derniers ont bloqué par la suite le tronçon de la RN 05, à l'aide de pneus brûlés et troncs d'arbres, a-t-on constaté sur place. Au chef-lieu communal de M’Chedallah, le centre de vote Nasredine M’Cheddali, a été pris d’assaut par des jeunes en colère vers 10 heures, et ont tout saccagé à l’intérieur. Le même scénario dans la commune de Saharidj, 50 km au nord-est de Bouira. Dès l’ouverture des centres de vote du chef-lieu communal et de la localité d’Ath Oualbane, des dizaines de personnes ont vidé lesdits centres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire