dimanche 7 mai 2017

Béjaïa : Un militant du PST roué de coups

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la section de Béjaïa du Parti socialiste des travailleurs (PST) dénonce «l’agression criminelle» subie par l’un de ses militants la soirée du 4 mai, alors qu’il «tentait d’empêcher la tête de liste du Mouvement de l’entente nationale (MEN) de frauder aux élections législatives au niveau du bureau de vote n°02 de Hallafa», à Adekar, 40 km au sud-ouest de Béjaïa. Le PST affirme dans le même document que l’agression a été commise par des parents de la tête de liste du MEN aux législatives à Béjaïa, appuyés par des acolytes. La victime, rouée de coups et menacée d’être jetée par-dessus un pont, a réussi à échapper à ses agresseurs, précise le PST dans son communiqué, indiquant qu’une plainte a été aussitôt déposée au niveau de la gendarmerie. Le PST dénonce «des pratiques mafieuses» commises par des gens «assoiffés de pouvoir» et «pour qui la fin justifie les moyens». Le parti tient par ailleurs à saluer la section RCD d’Adekar pour avoir dénoncé cette agression.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire