vendredi 19 mai 2017

BAC 2017 : le ministère est prêt à faire face à toute tentative de fraude

La ministre de l'Education nationale, Nouria   Benghebrit, a assuré, vendredi à Tlemcen, que son département est prêt à   faire face à toute tentative de fraude lors de la session du baccalauréat   de juin prochain. Dans une déclaration à la presse, en marge du séminaire national sur   l'informatisation du secteur de l'éducation, la ministre a indiqué que des   instructions ont été données pour interdire l'introduction des téléphones   et des appareils numériques dans les salles d'examen et les candidats pris   en possession de ces équipements seront sanctionnés conformément à la loi.  Mme Benghebrit a également précisé que les différents partenaires seront   associés à la sécurisation de ces examens comme il sera fait appel aux   imams et aux membres de la famille pour participer à ces actions   d'information et de sensibilisation pour ancrer la valeur de l'honnêteté   chez les jeunes.  Dans ce contexte, la ministre a souligné la nécessité d'intensifier les   efforts pour mettre fin à ces pratiques et crédibiliser ces examens.  Par ailleurs, la ministre a annoncé que les élèves non concernés par les   examens et qui ont obtenu une moyenne entre 9 et 9,99, auront la   possibilité de subir des examens de rattrapage à compter du 21 juin   prochain afin de leur donner une nouvelle chance pour être admis à la   classe supérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire