mardi 16 mai 2017

Ali Haddad dans les « Panama Papers »

Le président du FCE Ali Haddad n’a pas échappé au scandale d’évasion fiscale  révélé dans le cadre de l’affaire des Panama Papers.  « Ali Haddad apparaît comme le bénéficiaire économique d’une compagnie enregistrée par Mossack Fonseca en novembre 2004 aux îles Vierges britanniques », a révélé le journal français Le Monde qui s’est basé sur des documents et courriels obtenus par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung et le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). La compagnie offshore de Haddad Kingston Overseas Group Corporation (KOGC) « est administrée par son fondé de pouvoir, Guy Feite, un Français établi au Luxembourg, qui gère par ailleurs une société offshore au Panama pour le compte d’Abdeslam Bouchouareb », précise la même source. Plusieurs Algériens ont été cités dans les Panama Papers. Lire : Le business offshore de l’Algérien Ali Haddad et ses partenaires turcs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire